logo SOV

Liam Gallagher

MTV Unplugged

Liam Gallagher - MTV Unplugged
Chronique Album
Date de sortie : 12.06.2020
Label : Warner
45
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 7 juin 2020
Bookmark and Share
C'est en quelque sorte une danse à deux temps que vient d'effectuer Liam Gallagher. En effet, son album live MTV Unplugged devait initialement sortir le 24 avril 2020. En raison de la crise sanitaire, celui-ci avait été repoussé au 21 septembre, avant d'être en définitive avancé au 12 juin. Ce petit pas n'a bien entendu aucune incidence sur le contenu de ce disque enregistré au Hull City Hall de Kingston Upon Hall, le 3 aout 2019.

L'exercice est un peu inédit en la matière pour l'ex-chanteur d'Oasis. Celui-ci est davantage familier avec un son rock, même si certaines balades acoustiques sont déjà apparues sur ses sorties en solo. Mais ce concert, et maintenant ce disque, constitue probablement une forme de revanche sur Noel, le frère ennemi. En effet, Oasis avaient donné en 1996 une performance unplugged pour MTV à Londres, sans Liam qui souffrait officiellement d'un mal de gorge ce soir-là. On apprendra bien plus tard qu'en réalité il avait littéralement pété les plombs et Noel lui avait interdit de chanter. Aussi, ce concert à Hull devait avoir une saveur toute particulière pour le cadet des Gallagher; la relation entre les deux mancuniens n'étant toujours pas au beau fixe, le sera-t-elle un jour d'ailleurs ?

Entouré notamment d'un orchestre à cordes, de choristes gospel, d'un organiste, Liam Gallagher arrive sur scène en lâchant "Yes Hull!" avant de débuter son set avec Wall Of Glass dans une salle totalement acquise à sa cause. Celle-ci n'a d'ailleurs pas vraiment l'intimité des studios dans lesquels Nirvana ou encore The Cure, dont on attend toujours la sortie sur disque de leur performance, avaient joué leurs sesssions MTV Unplugged.
Le concert ressemble donc davantage à une vraie performance live, le côté rock et électrique en moins. Ce qui ne gâche en rien le plaisir d'écouter ce disque. Panachant les morceaux sortis en solo et les titres de son groupe défunt, Liam Gallagher trouve l'équilibre entre sa voix rauque et les instruments aériens qui l'accompagnent. Some Might Say en est une parfaite illustration, notamment avec ce son de clavier qui ajoute une touche de mélancolie à la chanson. Accompagné de Bonehead à la guitare sur les chansons de son ancien groupe, Liam Gallagher prend le risque d'interpréter pour la toute première fois sur scène la superbe Sad Song. Le rendu est très réussi, comme toutes les chansons piochées dans le répertoire de la célèbre formation.
A de nombreuses reprises, on peut entendre le public scander le nom du mancunien entre deux interprétations. Cast No Shadow trouve également une place de choix dans la setlist concert. Si Once ne constitue pas une surprise de figurer dans la liste des morceaux interprétés, la version de Gone en mode downtempo l'est davantage. Le concert ne pouvait se conclure sans l'inévitable Champagne Supernova. Sous cette forme, elle gagne encore un peu de magnificence par rapport à l'originale.

Liam Gallagher réussit littéralement son pari. Son MTV Unplugged constitue peut-être même le meilleur disque de sa carrière solo. Très éloigné du mur du son sonore d'Oasis, l'album apporte un véritable plus aux moutures originales. On regrettera que la performance commercialisée ne le soit pas dans son intégralité. En effet seuls dix titres sur les seize interprétés ce soir-là figurent sur l'album (ndlr : onze sur l'édition japonaise). On regrettera surtout l'absence de la reprise de Bob Marley, Natural Mystic. Mais ne boudons pas notre plaisir, et apprécions à juste titre des versions qui ne devraient probablement plus jamais être interprétées de la sorte par l'enfant terrible de Manchester.
tracklisting
    01. Wall Of Glass
  • 02. Some Might Say
  • 03. Now That I've Found You
  • 04. One Of Us
  • 05. Stand By Me
  • 06. Sad Song
  • 07. Cast No Shadow
  • 08. Once
  • 09. Gone
  • 10. Champagne Supernova
titres conseillés
    Some Might Say - Sad Song - Champagne Supernova
notes des lecteurs
Du même artiste