logo SOV

Gilla Band

Most Normal

Gilla Band - Most Normal
Chronique Album
Date de sortie : 07.10.2022
Label : Rough Trade Records
45
Rédigé par Bertrand Corbaton, le 3 octobre 2022
Bookmark and Share
Même si l'on ne se souvient pas toujours de la façon dont on découvre, de la première fois que l'on entend un groupe, certaines expériences sont plus marquantes que d'autres, pour des raisons qui parfois nous échappent totalement. Peut-être un jour de l'année 2019, vos pas vous ont-ils menés comme à votre habitude chez un de vos disquaires, et alors que vous vous délestiez des quelques euros correspondant au montant des vinyles de votre choix, ce gredin en chemise à carreau vous invite à écouter un morceau. La platine fait alors vrombir le Going Norway de Girl Band. Ce brûlot auditif vous remue alors de telle façon que vous repartez avec l'album The Talkies sous le bras.

Si cette histoire ressemble un tant soit peu à un instant de votre vie, il est probable que vous fassiez partie de ces gens qui attendaient avec impatience le nouvel album des désormais Gilla Band. Pour ceux qui auraient raté cet épisode, le groupe a abandonné le nom de Girl Band en 2021, considérant malvenu de s'appeler ainsi alors que les quatre protagonistes sont des hommes. Que cette mesure soit prophylactique afin de s'éviter tout désagrément avec des féministes radicales, ou qu'elle soit guidée par de véritables convictions militantes, hypothèse probable, elle aura au moins eu le mérite d'amuser les ineffables Fat White Family. Ce n'est pas sans de vils sarcasmes que Lias Saoudi et sa bande annonçaient dans la foulée s'excuser pour la grossophobie inhérente au nom de leur groupe.

Mettons de côté les plaisanteries de ces derniers, pour nous consacrer au nouvel album des Gilla Band. Si vous êtes passés à côté de ce monument qu'est ce groupe, Most Normal, troisième album studio depuis leurs débuts en 2015, est l'occasion idoine pour prendre une tornade sonore dans le visage. Sans refaire une redite de The Talkies, Most Normal grandit sur le même terreau tumultueux que son prédécesseur.
On y trouve pourtant des rivages plus calmes, et un premier accès au groupe se fera peut-être ici avec plus de douceur qu'avec l'album précédent. Pour exemple, on pourra citer Almost Soon ou le brillant final Post Ryan et ses relents pop. C'est surtout ce Backlash haletant et rythmé qui retiendra l'attention. Ce titre monte crescendo en épargnant l'auditeur dans un premier temps, ne vous prenant pas directement à la gorge et se dévoilant peu à peu pour vous amener enfin dans des dédales sonores, dans une espèce de labyrinthe frénétique où votre seul point de repère est la voix de Dara Kiely. C'est réellement brillant.

Sur The Weird, Gilla Band nous proposent une espèce d'intro de sonorités ambiantes et répétitives. Vous ne vous en sortirez pas à si bon compte puisque déboule ensuite une rythmique minimaliste et fiévreuse pour soutenir le chant de Kiely, avant que l'ensemble ne se développe en sur une matière fulgurante et hallucinée.
Pensiez-vous réellement passer un voyage tranquille ? Au passage, les Irlandais ont bien changé de nom, mais pas d'angle d'attaque et quand il s'agit de vous emporter violemment la tête contre les murs, ces quatre-là savent y faire. Dans Binliner Fashion, un exercice bruitiste habille le flow dévastateur de Dara Kiely. Ce titre rouleau-compresseur ne vous ménagera au final pas beaucoup moins que The Gum, abrasif et rêche comme si on vous frottait la face contre du crépi. Métallique et martial, il a aussi en lui un côté complètement halluciné que l'on retrouve à plusieurs reprises sur Most Normal.

La musique de Gilla Band est exigeante, et elle demande à son auditeur une participation énergivore tant elle est physique et vous bouscule dans tous vos sens et vos certitudes. Cette constante est aussi le fil rouge de Most Normal. Et si certains passages comme Almost Soon ou I Was Away se laissent au premier abord dompter, c'est souvent pour mieux vous saisir à la carotide et vous bousculer par la suite.
Ce groupe est absolument singulier, impossible de trouver quelque chose qui puisse actuellement se rapprocher de ce que proposent Gilla Band. Il y a chez ce groupe une espèce de convergence entre The Fall et Throbbing Gristle. Cette fusion improbable définit pourtant totalement son identité. Dans un sens tout est maîtrisé et en même temps, la musique de ces gars vous explose à la face sans que vous ne sachiez où tout cela va s'arrêter. Ce paradoxe est totalement jouissif et, en même temps, il faut être sacrément accroché pour prendre de plein fer la tornade sonore qui vous est imposée. À tel point que finira par se poser la question de savoir jusqu'à quand le groupe pourra maintenir une telle intensité sans exploser en vol.

Mais d'ici-là, ne manquez pas d'écouter ce Most Normal.
tracklisting
    01. THE GUM
  • 02. EIGHT FIVERS
  • 03. BACKWASH
  • 04. GUSHIE
  • 05. BINLINER FASHION
  • 06. CAPGRASS
  • 07. THE WEIRD
  • 08. I WAS AWAY
  • 09. ALMOST SOON
  • 10. RED POLO NECK
  • 11. PRAT FALL
titres conseillés
    THE WEIRD, BACKWASH, BINLINER FASHION
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste