logo SOV

Brakes

The Beatific Visions

Brakes - The Beatific Visions
Chronique Album
Date de sortie : 06.11.2006
Label : Rough Trade/PIAS France
4
Rédigé par Marie, le 24 janvier 2007
Bookmark and Share
Lorsqu’Eamon Hamilton (British Sea Power), les frères White (The Electric Soft Parade) et Marc Beatty (Tenderfoot) se sont réunis en début d'année 2005 pour enregistrer les titres de leur side-project Brakes, c'était pour le fun. Une petite semaine en studio et on pensait qu'ils retourneraient à leurs activités respectives. Mais l'album fut tellement bien accueilli (disons, un peu mieux que les albums des formations attitrées de chacun des membres) que Brakes est devenu un groupe à part entière qui sort aujourd'hui un second opus.

Et force est de constater que le joli coup d'essai qu'était Give Blood s'est transformé en coup de maître avec The Beatific Visions. Ce nouveau cru n'a rien perdu de la spontanéité du premier et on y trouve de surcroît de meilleurs arrangements et une production plus léchée. Peut-être est-ce le résultat de leur collaboration avec Stuart Sikes (Cat Power, The White Stripes) et surtout de l'enregistrement à Nashville Tennessee, dans les mythiques studios The House Of David, qui ont vu passer, en plus du King Elvis, des artistes comme JJ Cale ou Yo La Tengo. Plutôt original pour des jeunes gens de Brighton !

Brakes reste donc fidèle à son idéal : être inclassable et revisiter tous les styles, car tous les genres musicaux approchés le sont avec brio. Tout d'abord, le punk-rock avec le très punchy Hold Me A River en ouverture, Margherita ou encore Porcupine or Pineapple qui ne lésine pas sur les paroles revendicatrices (« Who won the war/ Was it worth fighting for? »). Comme sur leur premier album, les Brakes font un détour par la country avec les sympathiques If I Should Die Tonight et On Your Side. Quelques ballades sont également là pour adoucir le tout (No Return ou le très Shins Isabel). The Beatific Visions ne serait toutefois pas ce qu'il est sans les perles pop comme seuls les frères White savent écrire, comme Mobile Communication (qui aborde des problèmes primordiaux !). Mais la petite merveille de l'album, c'est le titre éponyme, qui reflète toute la diversité des styles de Brakes.

Cet album nous fait donc traverser de nombreuses contrées en vingt-huit toutes petites minutes. Avec un peu plus de sérieux que sur leur premier album, les Brakes s'affirme ici comme un groupe de tout premier plan, un groupe novateur.
tracklisting
    1. Hold Me In The River
  • 2. Margherita
  • 3. If I Should Die Tonight
  • 4. Mobile Communication
  • 5. Spring Chicken
  • 6. Isabel
  • 7. Beatific Visions
  • 8. Porcupine or Pineapple?
  • 9. Cease and Desist
  • 10. On Your Side
  • 11. No Return
titres conseillés
    Beatific Visions - Isabel - On Your Side
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste