logo SOV

Kaiser Chiefs

Paris, Bataclan - 28 février 2006

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Ils avaient déjà mis à genoux la moitié des salles de la capitale durant l'année écoulée et le bilan du passage des Kaiser Chiefs hier soir au Bataclan fut en tout point identique : un véritable triomphe. Fort de sa notoriété grandissante, le triple lauréat des récents Brit Awards, équivalents anglais des Victoires de la Musique, s'est payé le luxe d'inviter deux jeunes formations à ses cotés tout au long de sa tournée européenne : les américains de We Are Scientists ainsi que les irlandais de The Chalets.

Cette abondance de groupes s'est malheureusement traduite par une avancée de l'horaire prévu de la soirée, forçant ainsi The Chalets à monter sur scène à 19h30 devant une salle aux trois quarts vide. Plus que la très agréable synth-pop proposée par les irlandais, on retiendra surtout leur goût prononcé pour les costumes des années 50 : les filles en robe, les garçons coiffés d'un béret de marin. Original et rafraichissant.
L'accueil offert quelques minutes plus tard à We Are Scientists fut tout autre. Devant une salle bien remplie, et soutenus par un nombre non négligeable de fans, les trois américains ont distillé savoir-faire et application les meilleurs titres de leur album With Love And Squalor tout en déclenchant les premiers pogos de la soirée !

Mais tout ceci n'était somme toute qu'un apéritif comparé à la performance de haute-volée des Kaiser Chiefs. Lâchés sur scène avec un tube de Dire Straits, c'est avec un grand talent que les « Chiefs » ont conquis la salle minutes après minutes. Toujours aussi imposant, Ricky Wilson ne manque pas une occasion d'harranguer la foule, de sauter ou grimper et même de traverser la salle en slammant à plusieurs reprises. Peu de frontmans peuvent se vanter d'égaler ce véritable showman à l'heure actuelle.
Mois après mois, les Kaiser Chiefs sont bel et bien devenus une machine scénique impitoyable : chacun des musiciens joue son rôle à la perfection, tandis que l'intenable Ricky apporte la touche de folie rendant les Modern Way, Everyday I Love You Less And Less et Sink That Ship irrésistibles... mais certainement pas aussi jouissifs que I Predict A Riot ou Oh My God, tous deux joués dans une ambiance indescriptible. Et que dire de la reprise tant attendue du I Heard It Through The Grapevine de Marvin Gaye ? Jouée lors du rappel, cette version totalement revisitée apporte une touche de fraîcheur et de diversité tout à fait bienvenue.

Avec leur répertoire gorgé de tubes et des concerts toujours aussi convaincants, les Kaiser Chiefs semblent bien partis pour durer, et pendant longtemps !
setlist
    Saturday Night
    Born To Be A Dancer
    Everyday I Love You Less And Less
    What Did I Ever Give You
    Time Honoured Tradition
    Na Na Na Na Naa
    Caroline, Yes
    Sink That Ship
    Modern Way
    You Can Have It All
    I Predict A Riot
    Take My Temperature
    -------------
    I Heard It Through The Grapevine
    Oh My God
photos du concert
    Du même artiste