logo SOV

Battle
Mystery Jets

Paris, Maroquinerie - 21 septembre 2006

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Comme chaque troisième jeudi du mois, les amateurs de rock avaient rendez-vous hier soir à la Maroquinerie de Paris pour l'édition de septembre de l'Inrocks Indie Club. Au programme, les Mystery Jets, mais aussi les londoniens de Battle et les français de Diving With Andy.

L'ouverture de la soirée incombe ainsi aux frenchies sélectionnés quelques mois auparavant dans le cadre du CQFD. Auteur en début d'année d'un premier album éponyme chez Dièse Records, le groupe ouvre la soirée d'une belle manière. La superbe voix de Juliette Paquereau fait des merveilles tandis que ses deux compagnons se relaient à la guitare acoustique ou au piano pour l'accompagner durant les trente minutes de leur set. Une performance sans accroc, saluée comme il se doit par un public franchement enthousiaste.

Un an après un premier passage en France en première partie d'Iggy & The Stooges à Aix-Les-Bains, les londoniens de Battle ont quant à eux su s'attirer les faveurs du public à travers la poignée de singles sortis ces derniers mois chez Transgressive Records. Demons et Isabelle dans un premier temps, puis Tendency et Wicked Owl durant lesquels Jason Bavanandan délaisse sa guitare pour s'essayer au clavier. L'occasion également de découvrir le convaincant Beautiful Dynasty, prochain single du groupe à paraître au mois d'octobre. A mi-chemin entre les Libertines et Bloc Party, Battle pourraient bien être une des attractions de l'année à venir.

Aussi agréables fussent les concerts de Diving With Andy et Battle, la majeure partie du public avait bel et bien fait le déplacement pour le premier concert français en tant que tête d'affiche des Mystery Jets. Les quelques minutes précédant la prestation des anglais sont ainsi ponctuées à plusieures reprises de nombreux « Zoo Time Zoo Time Zoo Time» repris en choeur par toute la salle. Contre toute attente, le quintet débute son set par une bside, Inside Four Walls, puis le prometteur inédit Elizabeth. Peu importe si ceux-ci ne sont que peu connus, l'ambiance est chaude et la fosse s'anime rapidement. L'attente des fans est bien entendu récompensée quelques minutes plus tard, le groupe enchaînant ses compositions les plus abouties avec, en tête de liste, You Can't Fool Me Dennis, Alas Agnes et le superbe Diamonds In The Dark. Chaque titre se voit ponctué de quelques commentaires, le plus souvent dans un français parfait, de Blaine Harrison et Kai Fish, tandis que les plus jeunes profitent de la moindre occasion pour lancer quelques pogos pas toujours très judicieux.
L'heure de gloire du groupe, comme prévu serait-on tenté de dire, se déroule lors du rappel après un On My Feet lancé avec assurance par un solo de percussions de Kipil Trivedi : le fabuleux Zoo Time fait ainsi la preuve du talent et de l'attachante personnalité des Mystery Jets tandis que l'ensemble de la salle entre en transe durant près de cinq minutes.

Une soirée cohérente et de qualité comme on aimerait en voir plus souvent !
setlist
    DIVING WITH ANDY
    October
    Manderley
    Utterly
    Anna May
    Dear
    The Waltz
    Andrew
    Finalé

    BATTLE
    Demons
    North Sea
    Isabelle
    Children
    Tendency
    Wicked Owl
    Beautiful Dynasty
    Easy To Listen To?

    MYSTERY JETS
    Inside Four Walls
    Elizabeth
    Purple Prose
    You Can't Fool Me Dennis
    The Boy Who Ran Away
    Horse Drawn Cart
    Diamonds In The Dark
    Alas Agnes
    ------
    On My Feet
    Zoo Time
photos du concert
    Du même artiste