logo SOV

Kaiser Chiefs
Good Shoes

Lyon, Transbordeur - 13 mai 2007

Live-report par David

Bookmark and Share
C’est un peu Noël avant l’heure pour tout lyonnais fan de Sound Of Violence puisqu’en trois jours seulement voilà que débarquent en vrac Bloc Party, Kaiser Chiefs, Biffy Clyro, Good Shoes et Hell Is For Heroes dans notre région! Un mini-festival qui commençait donc par la venue au Transbordeur des très attendus Kaiser Chiefs accompagnés pour l’occasion par Good Shoes.

Dès 20h00, les quatre londoniens arrivent sur scène pour tenter de convaincre le public de la qualité de Think Before You Speak, premier album en titre sorti il y a quelques semaines. Si musicalement, les Good Shoes ne s’en sortent pas trop mal (leurs mélodies sont dans l’ensemble plutôt bien troussées, rappelant assez fortement le Cure des débuts avec un petit coté Bloc Party pour les deux guitares rythmiques qui se "répondent"), on ne peut pas vraiment dire qu’ils brillent par leur charisme scénique ou leur originalité.
Chacun des musiciens joue sa partie dans son propre espace sans aucune communication ni avec le public, ni avec les autres membres du groupe, et la platitude de leur son ne permet absolument pas à l’audience de différencier les chansons les unes des autres. 25 petites minutes suffiront donc pour malheureusement ranger les Good Shoes (que ce soit en live ou sur album) dans la catégorie "sympa en musique de fond pour l’apéro" .. mais pas plus.

De la communication, de la chaleur humaine et une envie puérile de simplement jouer fort et s’éclater voilà justement comment résumer les atouts majeurs des Kaiser Chiefs qui soignent leur entrée par un Everyday I Love You Less And Less dantesque! Le public est ravi et l’ambiance s’annonce immédiatement comme très festive dans la foulée des sauts et autres cascades scéniques de l’intenable Ricky Wilson, chanteur et leader charismatique du groupe. L’enchaînement par trois morceaux de leur nouvel album Yours Truly, Angry Mob est parfait puisque le tubesque Ruby (génial en live) est impeccablement intercalé entre les trépidants Heat Dies down et Thank You Very Much.
Si nous, pauvres français, ne comprenons pas tout des blagues échangées entre Ricky et son batteur, impossible de passer à coté de la si subtile Na Na Na Na Naa puisque, comme nous l’indique Ricky, c’est "assez facile à chanter! Et comme je suis fatigué, il va falloir m’aider!". Les détracteurs de Kaiser Chiefs pourront donc toujours argumenter sur le coté simpliste de leur musique à base de "La-La-La" et autres "Ouh-Ouh" (voir High Royds pas mal dans son genre également!) mais autant sur album le procédé peut en lasser certains, autant sur scène, on ne trouve pas grand chose à redire tant l’énergie positive déployée par le groupe apparaît comme immédiatement communicative comme lors de I Can’t Do It Without You et de la géniale Modern Way.
Deux nouveaux morceaux passés, le public reconnaît immédiatement les premières mesures d'I Predict A Riot qui s’avère vraiment être un bulldozer en live et qui amène parfaitement le final puisque Ricky fera le tour de la salle de la scène à la régie sonore pour terminer le refrain de la vieille Take Your Temperature au milieu de la fosse avant de terminer leur set par la puissante Retirement.
Le rappel sera tous aussi bon puisque deux des meilleures chansons du groupe (la récente The Angry Mob et son final saisissant puis leur premier tube Oh My God, un de plus taillé pour la scène!) viendront conclure la prestation euphorisante des Kaiser Chiefs. Un bémol ? Forcément, la durée du show peut laisser sur sa faim puisqu’après une grosse heure de concert et 14 morceaux seulement, le groupe quitte la scène et ne reviendra pas. Même si l'énergie déployée est difficilement compatible avec un set de deux heures, trois ou quatre morceaux supplémentaires n’auraient pas été de refus quand on connaît les autres perles de leur répertoire (Born To Be A Dancer ou encore Carolie, Yes) ou leur prédisposition générale à faire des reprises de qualité.

Pur concentré d’énergie, les Kaiser Chiefs auront donc enthousiasmé le public présent qui reviendra certainement ce soir faire la comparaison avec Bloc Party eu même endroit, à la même heure. Une petite demi-heure de show supplémentaire lors de leur prochaine venue et ce sera parfait !
setlist
    1. Everyday I Love You Less And Less
    2. Heat Dies Down
    3. Ruby
    4. Thank You Very Much
    5. Na Na Na Na Naa
    6. I Can’t Do It Without You
    7. Modern Way
    8. Everything Is Average Nowadays
    9. Highroyds
    10. I Predict A Riot
    11. Take Your Temperature
    12. Retirement
    ----------------------
    13. The Angry Mob
    14. Oh My God
photos du concert
    Du même artiste