logo SOV

Bloc Party

Bloc Party EP

Bloc Party - Bloc Party EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 14.06.2004
Label :V2
4
Rédigé par Wilfried, le 25 juin 2004
Bookmark and Share
Et si Bloc Party était la prochaine sensation à venir de Grande Bretagne ?

Cette probabilité enfle chaque jour tant le combo londonien ne cesse d’impressionner et d’attirer de plus en monde derrière lui. Décrit à l’antenne devant des milliers d’auditeurs comme des « génies » par le célèbre DJ Steve Lamacq, Bloc Party est en train de tout exploser, envahissant petit à petit toutes les ondes et papiers après avoir affolé le milieu indé. Et c’est avec un grand plaisir et beaucoup de curiosité que l’Europe les accueille aujourd’hui avec ce premier EP, compilation de leurs deux seuls singles (Banquet et She’s Hearing Voices) sorties outre-manche.

Bloc Party, groupe multiracial et jeune (moins d’un siècle à eux autre), c’est avant tout une rencontre entre les plus grandes influences. Imaginez un mélange entre les Cure et les Strokes, Robert Smith au micro, la classe et l’insouciance des New Yorkais, une rythmique à la New Order et le côté post punk dansant de Gang of Four.

Le premier titre, Banquet, a déjà fait le tour des radios et télé, en un rien de temps il fera également celui de votre esprit. Tout est présent dans ce titre : un rebondissant duo basse - batterie assurant une rythmique implacable, un duel de guitares aux riffs tranchants et décisifs, des backing vocals qui se conjuguent aisément, un refrain détonnant. Où et comment le rock donnerait plus envie de se remuer que n’importe quel morceau dance d’un DJ de camping. En toute simplicité Banquet est une chanson monstrueuse et plus qu’un simple tube de radio.

Mais là où Bloc Party fait fort, signe d’un potentiel certain, c’est en offrant des b.sides d’une qualité irréprochable, toutes pourraient être des singles, du finalement punk Staying Fat avec son chant à deux voix au Joy Division-esque She’s Hearing Voices. The Marshals Are Dead et The Answer valent également largement le détour. Un plaisir pour les oreilles. Seul bémol l’inutilité du bonus, un remix de Banquet pas toujours du meilleur effet mais qui en rien ne peut venir altérer les impressions plus que positives laissées par cet EP.

Rarement un groupe n’aura suscité autant d’attention et d’espoir dès son premier véritable single. Ça tombe bien, déjà repéré par la presse française, ils devraient passer par chez nous à la rentrée. L’occasion de les juger avant la sortie de leur futur premier album (prévu début 2005).
Il n’y a désormais plus de doute, vous entendrez parler d’eux !
titres conseillés
    Banquet, She's Hearing Voices
notes des lecteurs
Du même artiste