logo SOV

Patrick Wolf

Wind In The Wires

Patrick Wolf - Wind In The Wires
Chronique Single/EP
Date de sortie : 06.06.2005
Label :Tomlab
4
Rédigé par Alice, le 27 juin 2005
Bookmark and Share
Voici le second single, Wind In The Wires, issu du second album de Patrick Wolf. Il s'agit sans aucun doute là du morceau le plus représentatif du ton général du disque. C'est l'être humain dans toute sa vulnérabilité qui se retrouve face aux éléments naturels que sont l'océan, le vent, le tonnerre et l'électricité. On retrouve donc dans ce morceau toute la complexité des sentiments de l'homme face à ce qu'il ne maîtrise pas : d'un côté la peur de l'inconnu qui pourtant fascine et excite, et de l'autre la recherche et le besoin de sécurité. C'est le dilemme de toute jeune personne qui, un jour, doit voler de ses propres ailes... quitter le cocon familial sécurisant pour l'inconnu et l'aventure. Et c'est justement là que Wind In The Wires veut en venir ; cette idée d'unité et d'appartenance à un groupe avant tout et au-delà de tout.

Les deux autres titres qui figurent sur ce single sont du même calibre et figurent parmis les morceaux les plus aboutis et profonds de Wolf. On reste dans son univers romantique et torturé mais celui-ci prend plus de risque et de liberté. Il y a toujours ce même mélange de sons et d’influences mais le ton est plus grave.

Tout d'abord Souvenirs, certainement l'un des morceaux les plus sombres et les plus troublants du jeune homme. La chanson, comme son titre l'indique, évoque les souvenirs plus ou moins pénibles que l'on aimerait parfois oublier mais que malgré tout, on trimballe avec nous comme dans une valise tout au long de la vie. Puis, Godravy Point qui frappe par sa simplicité et sa justesse. Ce morceau a de quoi redonner le moral lorsqu'on se sent perdu ou dépasser par ce/ceux qui nous entoure(nt). Car si Wolf évoque le mal-être, il aime à rappeler que finalement, la vie n'est pas si mal, il suffit de savoir apprécier les choses simples comme des oiseaux volant au-dessus de nos têtes, un beau ciel ensoleillé ou simplement ramasser des coquillages sur une plage...
notes des lecteurs
Du même artiste