logo SOV

Mystery Jets

You Can't Fool Me Dennis

Mystery Jets - You Can't Fool Me Dennis
Chronique Single/EP
Date de sortie : 12.09.2005
Label :679 Recordings
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 23 septembre 2005
Bookmark and Share
Mystery Jets est une des pépites les mieux cachées de la scène londonienne. Mais au fil des blogs, des concerts, des webzines et de quelques passages sur MTV2, le voile commence à se lever sur ce groupe particulièrement inventif.

A la première écoute de You can’t fool me Dennis, j’ai pensé qu’il s’agissait de l’œuvre d’un DJ particulièrement attaché aux sonorités électriques. Le travail d’un DJ Shadow qui déciderait de faire un morceau hommage au post-punk des années 80 (Gang of Four, Bauhaus, Public Image Ltd…). Les ambiances se mélangent, les sons de guitares se multiplient et la rythmique y change plus souvent que dans un morceau de Franz Ferdinand.

Ageless, le deuxième titre est une ballade plus classique. Sauf qu’elle commence comme une répétition définitivement ruinée par un coup de téléphone. Cet incident lance en fait le morceau au bout de deux minutes et la ballade s’électrise et s’amplifie. C’est incompréhensible et bizarre.

Cette musique est un cocktail déjanté et relevé grâce à un sens aigu des mélodies et des détails. Cette richesse est la somme des influences d’un grand groupe (cinq membres) répartis sur deux générations. C’est d’ailleurs l’excentricité du groupe à laquelle aucune chronique sur Mystery Jets n’échappe : le chanteur est le fils du guitariste.

C’est avec impatience que j’attends la suite des livraisons discographiques de ces drôles d’avions qui ont déjà à leur actif trois EP, tous rares et épuisés, des disques à ne pas laisser filer.
titres conseillés
    You Can't Fool Me Dennis
notes des lecteurs
Du même artiste