logo SOV

SCALPING

FLOOD EP

SCALPING - FLOOD EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 18.06.2021
Label :Houndstooth
25
Rédigé par Bertrand Corbaton, le 7 juin 2021
Bookmark and Share
Composer sans se tromper, être dans le bon ton, est une affaire délicate. Hormis la qualité d'une chanson, le moment de sa sortie est aussi importante. Effectivement, un morceau, un album ne sera pas reçu de la même façon selon l'époque dans laquelle il va évoluer. Pour ainsi dire, il faut parler juste, au bon moment. Le paramètre médiatique mis à part, c'est cette alchimie qui permet à un groupe, une chanson de marquer son temps, de toucher son auditoire.

Le cas de SCALPING, quant à lui, évoque une époque révolue tant ce FLOOD apparaît hors du temps. Certes les guitares lourdes enrobées par ces sons électro ne tromperont en aucune manière sur les influences de ce groupe dont on ne sait pas grand-chose à vrai dire, si ce n'est son appétence pour un son rock habillé de tendances indus du début des années 90. Les amateurs du genre se rappelleront aisément des Londoniens de Tribazik pour l'occasion.

Les très sombres Empty Cascade ou Monolithium ont en elles un soupçon de Killing Joke plutôt appréciable, mais malheureusement, cela ne suffit pas pour nous convaincre, car toute la puissance des guitares ne peut à elle seule masquer le manque de profondeur latent des quatre instrumentaux de cet EP. À trop vouloir marcher dans les pas de prédécesseurs, le risque d'imitation chronique se fait grandissant, et jamais SCALPING ne parviennent à réellement éviter le piège.
La tentative de rythmique plus électronique sur Cloudburst ne résout pas cette problématique et la désuétude des sonorités reste trop ancrée dans une époque passée pour nous laisser apprécier à sa juste valeur l'énergie folle déployée par les musiciens.

The Perimeter agrège à lui seul toute l'identité de FLOOD, dans ce qu'il peut avoir de grotesque et d'ambitieux. Vous avez là la quintessence de cet amalgame loupé électro rock indus. Certes, le choix artistique du groupe n'est pas évident, et nos musiciens s'engouffrent dans un style qui peut vite devenir ridicule s'il n'est pas fait avec créativité et une réelle volonté de se réinventer. Ainsi, SCALPING s'entêtent à chercher une crédibilité par mimétisme avec groupes qui cumulent des décennies de carrière et qui n'ont plus grand chose à prouver. Ainsi, malgré une réelle bonne volonté, SCALPING ne pourront être pris au sérieux sans apporter une plus-value au style et aux choix qu'ils veulent défendre.

Sans remettre en question la sincérité de la musique des anglais, les bonnes intentions tombent ici à côté, et l'écoute ne vous prodiguera que l'envie de bouger frénétiquement la tête au son de ces riffs ravageurs ou des rythmiques endiablées. Si cela vous suffit, tout va bien vous en aurez pour votre compte. Mais honnêtement, à y regarder de plus près, on peine à trouver beaucoup plus qu'une redite sans beaucoup d'originalité ou d'intérêt.
tracklisting
    01. MONOLITHIUM
  • 02. THE PERIMETER
  • 03. CLOUDBURST
  • 04. EMPTY CASCADE
titres conseillés
    EMPTY CASCADE
notes des lecteurs