logo SOV

The Wombats

Moving To New York

The Wombats - Moving To New York
Chronique Single/EP
Date de sortie : 13.11.2006
Label :Kids
4
Rédigé par Jimprofit, le 12 novembre 2006
Bookmark and Share
Pour leur second deux-titres, Moving To New York, lequel succède au très intéressant Lost In The Post, paru en fin d’année dernière, les Wombats, s’ils sont toujours affublés d’un pseudonyme qui frise le ridicule, se sont décidés à passer à la vitesse supérieure. Désormais, leur style est peaufiné et abouti et ils proposent une plus grande homogénéité dans leurs compositions.

Si le titre du single, de par les accents haut perchés, confinant parfois à l’irritation, de la voix du chanteur, et une mélodie plutôt convenue et prévisible, évoque toujours Supergrass et The Cure, force est de constater que le groupe lorgne de plus en plus du côté des formations novatrices du moment, à l’instar de The Pigeon Detectives, ou même This Et Al, pour le subtil petit pont instrumental, proposé aux deux tiers du morceau. De même, les synthès se font plus discrets et se fondent mieux dans la musique, tandis que les accords et les riffs de guitare se font plus acérés et efficaces.

Relativement à la face B, Party In The Forest (Where’s Laura?), on relève que la formule fait moins recette, essentiellement du fait que les harmonies se font un tantinet trop sirupeuses, rehaussées sans grande subtilité par des chœurs tout ce qu’il y a de plus conventionnels (« Ouhouh ! Ahah ! »). En outre, la rythmique et la basse, en tout premier lieu, sont bien moins incisives et confèrent une atmosphère mollassonne au titre.

Bref, The Wombats, d’une face à l’autre, réalisent le grand écart entre quasi-perfection et médiocrité ennuyeuse. Néanmoins, eu égard à leur grand potentiel et aux preuves indéniables de leur talent naissant, nous ne retiendrons que l’excellence de la face A et qu’il s’agit indubitablement d’un jeune groupe à suivre de très près.
notes des lecteurs
Du même artiste