logo SOV

Editors

In This Light And On This Evening

Editors - In This Light And On This Evening
Chronique Album
Date de sortie : 12.10.2009
Label : Kitchenware Records/PIAS France
35
Rédigé par Fab, le 27 septembre 2009
Bookmark and Share
A l'heure de s'atteler à l'écriture de leur troisième album, Editors n'avaient ni plus ni moins que deux alternatives possibles : poursuivre leur carrière en suivant la voie du succès et de la facilité toute tracée par An End Has A Start, ou remettre en cause tous leurs acquis, depuis leur mode de fonctionnement à leur empreinte sonore en passant par la structure même de leurs chansons. Les détracteurs du quatuor de Birmingham en seront au final pour leur frais avec In This Light And On This Evening, disque marquant un virage majeur dans la discographie du groupe devenu avec une facilité déconcertante l'un des plus populaires du Royaume-Uni.

Ce que le single Papillon avait laissé entrevoir, In This Light And On This Evening le confirme dès les premières minutes : après avoir fait la part belle aux guitares puis à un piano d'inspiration classique, c'est vers les machines et synthétiseurs que le groupe a souhaité se tourner pour sa troisième tentative. Piloté par un producteur de renom, Flood, les quatre anglais n'ont en aucun cas perdu leur sens de mélodie mais seulement souhaité développer un aspect de leur musique sous-développé depuis ses débuts, jouant avec les samples industriels, les sonorités rétro-futuristes et les nappes de claviers pour produire une musique sombre et inquiétante, voire plus puissante par intermittence. Un nouvel univers au sein duquel la voix de Tom Smith, tout autant mise en valeur que de par le passé, trouve sa place sans la moindre difficulté.

Parmi les neuf compositions sélectionnées, le tout pour une durée avoisinant les quarante-cinq minutes, aucune ne semble dépareiller ou s'écarter de l'ambiance bâtie parfois à grand renfort de percussions électroniques. Dans cette optique, la première moitié du disque frôle le sans-faute, le groupe parvenant à varier ses rythmiques et constructions instrumentales tout en produisant des titres calibrés pour prendre une plus grande ampleur dans des conditions live, à l'image notamment de l'éponyme In This Light And On This Evening mais aussi de Bricks And Mortar et You Don't Know Love, tous deux destinés à marquer les esprits. Si Walk The Fleet Road constitue une faute de goût certaine et que The Boxer pêche par un léger manque d'inspiration, le tour de force réalisé avec The Big Exit, tout aussi oppressant qu'il peut être addictif, suffit au final à faire pencher la balance du bon côté.

Avec In This Light And On This Evening, Editors signent là leur album le plus sombre et torturé, une pièce complexe irrémédiablement destinée à diviser un public jusque là habitué à un style sobre et efficace de la part de Tom Smith et ses camarades. En bien ou en mal, ces neufs nouveaux titres marquent un virage radical vers un nouvel univers électronique, et bien des mois se seront écoulés avant qu’il ne soit possible de déterminer avec certitude si celui-ci a été accepté ou rejeté par le public et la critique.
tracklisting
    1. In This Light And On This Evening
  • 2. Bricks And Mortar
  • 3. Papillon
  • 4. You Don't Know Love
  • 5. The Big Exit
  • 6. The Boxer
  • 7. Like Treasure
  • 8. Eat Raw Meat = Blood Drool
  • 9. Walk The Fleet Road
titres conseillés
    You Don't Know Love - The Big Exit - Bricks And Mortar
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste