logo SOV

Mogwai

Special Moves

Mogwai - Special Moves
Chronique Album
Date de sortie : 23.08.2010
Label : Rock Action
35
Rédigé par Emeline, le 27 août 2010
Bookmark and Share
S'il est de coutume pour tout groupe ayant une discographie bien étoffée d'avoir son album live officiel, pour les écossais de Mogwai, la tâche pouvait s'avérer périlleuse pour plusieurs raisons : d'abord parce que le groupe a relativement toujours dansé sur deux pieds en ce qui concerne son activité scénique, alternant entre des prestations d'une énergie et d'une hypnose folles et des shows décevants, tant le son pouvait s'avérer particulièrement criard. Et aussi car la musique du combo, souvent instrumentale ou n'offrant que de rares parties de chants secondaires, n'est pas forcément très immédiate pour tout auditeur non aguerri au style...

Tout cela réuni pouvait donc nous donner quelques doutes a priori, mais, au final, ce Special Moves reste une surprise agréable qui permet de se faire une idée juste de la marque de fabrique live de Mogwai : des introductions lentes et calmes, suivies de longues plages sonores électriques et bruyantes, aux nuances mélodiques et puissantes. Évidemment, le son n'est pas parfait (mais pourquoi faire l'acquisition d'un live si l'on souhaite retrouver le son d'un enregistrement studio, après tout ?) : Mogwai perd en profondeur (Friend of the Nights) ce qu'il gagne en musicalité (2 Rights Make 1 Wrong). On regrettera en effet un son de batterie un peu sec par rapport au reste des instruments mais le mix général impose tout de même une belle énergie dans l'ensemble et, surtout, permet de distinguer avec justesse les enchevêtrements de guitares fondues dans des delays et distorsions à pertes de vue, ou autres basses lourdes et claviers tout en rondeur.

Coté setlist, onze titres, enregistrés lors de trois concerts à Brooklyn en avril 2009, ont été puisés dans les différents opus du groupe, certains accusant déjà une décennie d'existence quant d'autres, plus récents, sont parfois passés inaperçus... Les fans de la première heure, eux, regretteront certainement la couleur « douce » qu'a choisi Mogwai pour représenter sa musique, au détriment de titres plus virulents qui ont pourtant tant compté dans la carrière du groupe. Car si les onze minutes décapantes de Mogwai Fear Satan, extrait de l'opus Young Team (1997) ou le post-métalGlasgow Megasnake, issu de Mr Beast (2006) ont de quoi satisfaire et rendre sourds plus d'un amateur avec leur intensité sonore, des chansons comme Cody, où le (rare) chant sonne faux, n'apportent, en revanche, rien de gratifiant.

Mais, ailleurs, Mogwai parvient à imposer une incontestable séduction, notamment sur le piano répétitif du jouissif I know You Are but What I Am ou sur le chant vocodé et les arpèges mélancoliques du non moins célèbre Hunted By A Freak. D'autres, comme Like Herod, permettent d'arguer que le groupe est bel et bien une machine rodée, jamais en retard d'une seconde sur une explosion de sons ou sur un tempo. C'est à cela que l'on reconnaît que Mogwai ne fait pas que du bruit mais bel et bien de la musique, dans tout ce qu'il y a de plus noble, réfléchi et pensé.

Quant à Burning, le DVD fourni avec le disque, il vaut lui aussi le détour. Réalisé par Vincent Moon et Nat Le Scouarnec, l'objet se présente sous forme de film documentaire en noir et blanc et retranscrit avec réussite l'ambiance des concerts de Mogwai. On y découvre huit titres joués en live, et l'on soulignera notamment de belles prises de vues réalisées sur les musiciens - que l'on voit concentrés sur les instruments avec des visages investis - ou sur le public, et les contrastes de lumières magnifiquement travaillés qui donnent au show de Mogwai une esthétique raffinée.
tracklisting
    01. I'm Jim Morrisson, I'm Dead
  • 02. Friend of the Nights
  • 03. Hunted by a Freak
  • 04. Mogwaï Fear Satan
  • 05. Cody
  • 06. You don't Know Jesus
  • 07. I Know You Are But What Am I
  • 08. I Love You, I'm Going To Blow Up Your School
  • 09. 2 Rights Make 1 Wrong
  • 10. Like Herod
  • 11. Glasgow Megasnake
titres conseillés
    Mogwai Fear Satan - 2 Rights Make 1 Wrong - I'm Jim Morrisson, I'm Dead
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste