logo SOV

Tindersticks

The Something Rain

Tindersticks - The Something Rain
Chronique Album
Date de sortie : 20.02.2012
Label : City Slang
45
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 19 février 2012
Bookmark and Share
La musique des Tindersticks n’a jamais été très enjouée et festive, et pour ce neuvième album, le ton est tout de suite donné, c’est un album dédié au deuil.

Dans ce disque, on retrouve un groupe uni après des tentatives de solos et un line-up fluctuant. The Something Rain est un concept album inspiré, honnête et touchant. L’âme de cette œuvre se dévoile tout au long d’un processus durant lequel le temps a suspendu son vol comme sur le Lac de Lamartine. Tout commence par un Chocolate de neuf minutes : tous les instruments du groupe se mettent en place, la guitare, la basse, les cuivres, la batterie, l’orgue et la voix, celle de David Boutler racontant une histoire. A l’inverse, le dernier titre est court et instrumental.

Sur cet album, le groupe se met très naturellement au service de ses chansons, et non pas à la recherche d’un style. Tout le savoir-faire des musiciens se révèle dans des ambiances tantôt cold wave (l’introduction de Show Me Everything, Frozen), jazzy (Medecine, Come Inside), voire ska (Slippin' Shoes). Il existe une énergie sous-jacente dans ces chansons qui, comme Show Me Everything, commencent de manière très froide, avant que le groupe ne se lâche sur les guitares ou les cuivres alors que la rythmique reste imperturbable comme un métronome. Le tempo est lent, mais il y a suffisamment de sentiments qui passent pour garder l’attention de l’auditeur.

On y croise aussi des fantômes qui se baladent sur ce disque mystérieux. Ce sont les nappes de synthés analogiques de Fire Of Autumn et la voix féminine qui y double celle de Stuart Staples sur le refrain, donnant l’impression de chanter à l’unisson de son âme cachée qu’il nous dévoile sans pudeur. Sur Medecine, ces fantômes se font plus menaçants, avec un violon qui vous enterre et la rythmique en goute à goute. Ils finissent de tourmenter l’auditeur sur Frozen, franchement bruitiste. C’est de la cold wave avec de l’écho sur la batterie, des riffs de guitares étouffés, un saxophone qui pleure et un chanteur qui boit la tasse.

The Something Rain est un album qui se distingue dans la discographie des Tindersticks, comme si le groupe se dévoilait pour la première fois, sans artifice. Enregistré dans leur studio limousin, Le Chien Chanceux, c’est le nouveau « premier album » d’un groupe mature.
tracklisting
    01. Chocolate
  • 02. Show Me Everything
  • 03. This Fire of Autumn
  • 04. A Night So Still
  • 05. Slippin' Shoes
  • 06. Medicine
  • 07. Frozen
  • 08. Come Inside
  • 09. Goodbye Joe
titres conseillés
    Chocolate - Fire of Autumn - Frozen
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste