logo SOV

Stereophonics

Language. Sex. Violence. Other ?

Stereophonics - Language. Sex. Violence. Other ?
Chronique Album
Date de sortie : 14.03.2005
Label : V2
1
Rédigé par Fanny, le 13 mars 2005
Bookmark and Share
On nous avait annoncé un véritable retour aux sources, un disque gai ayant « l'énergie de Word Gets Around ». Kelly Jones lui-même avouait que le précédent album sonnait trop dense... un retournement presque trop beau pour être vrai, en particulier pour tous les ex-fans ayant fait leur deuil il y a quelques années !

Précisons également que le groupe prenait un nouveau départ suite au « licenciement » de Stuart Cable, batteur depuis les débuts. Depuis, il a été remplacé par Javier Weyler, un argentin dont le travail aurait beaucoup stimulé la création de ce disque. Première bonne surprise : le single Dakota, effectivement très catchy, au refrain entêtant. Le titre, simple et spontané, rappelle la bonne époque des Stereophonics. Tous les espoirs étaient donc permis.

Mais à l’écoute de l'album, quelle amère désillusion ! Jamais leur son n'avait été si lourd et si uniforme. Au moins, les choristes se trémoussant en mini-jupe ont disparu... Malheureusement, Kelly Jones a pris le relais et nous gave de « ouuuh » aigus et peu adaptés. Le reste du temps, il force sans répit sur sa voix rauque, rappelant ainsi les mauvais côtés dOasis. La musique en elle-même véhicule tous les clichés : elle semble avoir choisi pour cible des motards vêtus de cuir aux cheveux longs. Stereophonics, les prochains ZZTop ?

Au risque de céder à la nostalgie, mieux vaut ne pas développer cette déception. Espérons simplement que le vent tournera un jour...
tracklisting
    01. Superman
  • 02. Doorman
  • 03. Brother
  • 04. Devil
  • 05. Dakota
  • 06. Rewind
  • 07. Pedalpusher
  • 08. Girl
  • 09. Lolita
  • 10. Deadhead
  • 11. Feel
titres conseillés
    Dakota
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste