logo SOV

New Order

Waiting For The Sirens Call

New Order - Waiting For The Sirens Call
Chronique Album
Date de sortie : 28.03.2005
Label : Warner Music
35
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 26 mars 2005
Bookmark and Share
Il y a deux ou trois trucs magiques dans les albums de New Order. L’un d'eux c’est que leurs chansons paraissent complètement stupides, à la limite de la soupe radiophonique qui fait danser sur un tempo rock. La puissance de cette magie c’est de vous faire tomber sous le charme de leurs mélodies qui finissent par être touchantes.

C’est à chaque fois la même histoire avec les albums de New Order. Avant de les adorer, je les trouve creux aux premières écoutes, ayant à différencier le début de la fin et du reste. Le principal reproche que je ferais à cet album est de trop ressembler à un album de New Order, aucun en particulier et tous en général. Sauf à Movement (malheureusement ?), qui lui était un album de transition avec Joy Division.

Krafty, le premier single extrait de Waiting for the siren’s call en est l’exemple parfait avec son intro basse-boite à rythme-batterie au son caractéristique et déposé, puis les riffs de guitares saturées, mélodiques et aériens. Ce single ressemble tellement à Regret paru en 1993 que ça pourrait être un inédit de la période Republic. La chanson qui suit, I Told you so, plus électronique dans son tempo et plus dépouillée, pourrait être extraite de Technique sorti en 1989.

Ce nouvel album rappelle tout de même le génie intemporel du groupe qui a le premier réussi à mélanger la légèreté de la pop, le rythme de la dance et le sérieux du rock. Un groupe tout terrain qui trace la voie depuis 25 ans. C’est l’anti Radiohead. Ces derniers ont réussi à réinventer leur musique deux ou trois fois en 15 ans de carrières, laissant parfois une partie de son public au bord du chemin pour en récupérer des contingents encore plus importants. New Order fait la même musique, ceux qui sont trop vieux abandonnent, ceux qui veulent la découvrir sont les bienvenues.

Parlant de fidélité, une des plus belles chansons de l’album, Dracula’s Castle, est peut être dédiée aux vieux gothiques qui ont placé le groupe au panthéon de la musique pour les gens habillés en noir. Possible, New Order a suffisamment d’humour pour faire ce genre de chose. Tout comme la pochette qui reprend juste « No ». Il aura fallu tout ce temps à Peter Saville, designer du groupe depuis toujours, pour se rendre compte que même les initiales du groupe avait un sens. Encore une tradition respectée, la pochette fait partie intégrante de l’œuvre, et l’œuvre a une double lecture : musique commerciale et musique de qualité, pour faire la tête et pour se morfondre.
tracklisting
    1. Who's Joe ?
  • 2. Hey Now What You Doing
  • 3. Waiting For The Siren's Call
  • 4. Krafty
  • 5. I Told You So
  • 6. Morning Night And Day
  • 7. Dracula's Castle
  • 8. Jetstream
  • 9. Guilt Is A Useless Emotion
  • 10. Turn
  • 11. Working Overtime
titres conseillés
    Who's Joe ? - I Told You So - Dracula's Castle
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste