logo SOV

Fiction

The Big Other

Fiction - The Big Other
Chronique Album
Date de sortie : 04.03.2013
Label : Moshi Moshi
3
Rédigé par Mélodie, le 14 juin 2013
Bookmark and Share
Formé en 2009, le groupe Fiction, composé de James Howard, Mike Barrett, Dave Miller et Jacob Smedegaand, surfe sur la vague de cette grande tendance qui remet à l’honneur le son des années 80. Abonnés aux premières parties de Metronomy, Everything Everything et Warpaint, Fiction sortent leur tout premier album, The Big Other. Mélangez un peu de new wave, un soupçon de post-punk, saupoudrez le tout de synthé tropicaux, et vous obtenez ce disque. Produit par Ash Warkman et James Ford, l’album est annoncé comme étant un des succès de l’année 2013.

The Big Other est pour beaucoup un album au potentiel tube incontestable qui devrait révéler au grand public Fiction. Mike Barrett et sa bande ont décidé de combattre la morosité du quotidien à coup de mélodies fatales aux sonorités eighties. L’album est mené par le tube Big Things, qui fonctionne tellement bien qu’il a été utilisé pour une pub Ford. Dès les premières notes, on est transporté par le rythme des synthés tropicaux. Les sonorités 80’s sont évidemment très présentes, toutefois cette chanson a la force des meilleurs hits des années 2000. Il y a un petit quelque chose de Two Door Cinema Club qui donne envie de bouger frénétiquement. On l’imagine aisément en bande son de notre été.

La réussite de ce titre est due à ce mélange des genres qui conjugue parfaitement les influences 80’s de Fiction aux dictats de l’indie-pop de notre époque. Fiction renouvellent le genre avec Museum, Be Clear et Carefuly. Ce dernier, dont l'air fait légèrement penser à Two Doors Down des Mystery Jets, est d’ailleurs un single à paraître prochainement, introduit par le Times comme « un des meilleurs tubes de l’été depuis longtemps ».
Outre ces pépites musicales, The Big Other se contente de rendre hommage aux influences new wave de Fiction. Parting Gesture, Step Ahead ou To Stick To ne présentent aucune fausse note, mais le tout n’est pas assez relevé. L’album se clôt sur un hommage rendu à Alan Turing, un scientifique accusé d’homosexualité pendant la Seconde Guerre Mondiale : The Apple fait pleurer la guitare de façon très mélancolique.

The Big Other est un album partagé entre le désir de produire quelque chose de nouveau, dans l’air du temps, et celui de ressusciter la mélancolie des années 80s. Mais les tubes Big Things et Carefuly devraient permettre aux anglais de Fiction, lesquels méritent d’être un peu plus sur le devant de la scène, de se faire remarquer.
tracklisting
    01. Parting Gesture
  • 02. Careful
  • 03. Museum
  • 04. Big Things
  • 05. Step Ahead
  • 06. See Me Walk
  • 07. Be Clear
  • 08. Mirror Box
  • 09. Vertigo in Bed
  • 10. To Stick To
  • 11. The Apple
titres conseillés
    Big Things, Carefuly, Museum, Be Clear
notes des lecteurs
Du même artiste