logo SOV

Gwenno

Y Dydd Olaf

Gwenno - Y Dydd Olaf
Chronique Album
Date de sortie : 24.07.2015
Label : Heavenly Recordings
4
Rédigé par Fantin, le 21 juillet 2015
Bookmark and Share
Chanter dans une langue peu parlée peut-il permettre d'innover en matière de musique pop ? C'est la question osée et perspicace que se pose Gwenno sur ce premier album solo, entièrement écrit dans sa langue maternelle : le gallois.

Après avoir mis fin à l'aventure brightonienne The Pipettes sur un album dispensable et passé inaperçu (Earth vs. The Pipettes, 2010), Gwenno Saunders a fait choix de retourner dans son Cardiff natal où, fatiguée des concepts, elle a d'abord pris part à la scène artistique locale dans différents projets souterrains, puis sorti pas moins de quatre EPs inauguraux sur le label gallois (et fier de l'être) Peski Records.
Tirant son nom d'une œuvre de science fiction de l'auteur, inconnu hors de Galles, Owain Owain (Y Dydd Olaf, 1976), son premier album est d'abord paru en 2014 sur ce même label. Écoulé et injustement passé inaperçu, ce disque d'une grande maîtrise se voit offrir la réédition qu'il mérite sur le plus reconnu Heavenly Recordings.

Y Dydd Olaf signifiant Le Dernier Jour et étant une allégorie sur l'importance et le pouvoir de la diversité culturelle, on comprend vite son ambition musicale et son caractère politique. Si on ne peut malheureusement pas en saisir le sens, on ne peut qu'apprécier les sonorités de sa langue mélodieuse et délicate. La voix vaporeuse de Gwenno peut rappeler Trish Keenan (Broadcast) et Rachel Zeffira pour ses envolées contenues et son ample diffusion.
Les arrangements, quant à eux, font la part belle à l'électronique, tout en gardant délicatesse et variété. Beats synthétiques passés au compresseur, lignes de basse variées, synthétiseurs livrant nappes ou mélodies suivant le chant, l'absence quasi-totale de guitare permet à des bandes mélodiques minimalistes de s'empiler à foison. De quoi s'immerger pleinement dans un univers hors du temps.

Pas de tube ici, mais un recueil de chansons subtiles et tortueuses. La part belle est faite aux parties instrumentales, comme pour aller à l'encontre de la pop britannique conventionnelle et de ses refrains fédérateurs. Gwenno explique d'ailleurs avoir recherché quelles sonorités formeraient l'album avant d'en écrire la moindre ligne ou de penser son concept. Ce sont ainsi des compositions peu évidentes, fruits d'une recherche musicale pointilleuse, qui s'enchaînent dans une harmonie parfaite. En ressortent particulièrement l'enjoué Stwff et les plus sombres Golau Arall et Fratolish Hiang Perpeshki.

Prendre le contrepied des Pipettes est profitable à Gwenno. Son talent de compositrice et son perfectionnisme en matière de production ne pouvaient pas être mieux mis en avant que dans ce premier album remarquable. Si l'on peut regretter de ne pas saisir le sens de cet album plus intelligent que la moyenne, on prendra le temps d'apprécier ses mélodies abondantes et les sonorités mystiques de sa langue.
tracklisting
    01. Chwyldro
  • 02. Patriarchaeth
  • 03. Calon Peiriant
  • 04. Sisial Y Môr
  • 05. Dawns Y Blaned Dirion
  • 06. Golau Arall
  • 07. Stwff
  • 08. Y Dydd Olaf
  • 09. Fratolisch Hiang Perpeshki
  • 10. Amser
titres conseillés
    Fratolisch Hiang Perpeshki - Stwff - Golau Arall
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste