Chronique album : King Creosote - Astronaut Meets Appleman - Sound Of Violence
logo SOV

King Creosote

Astronaut Meets Appleman

King Creosote - Astronaut Meets Appleman
Chronique Album
Date de sortie : 02.09.2016
Label : Domino Records
3
Rédigé par Emeline, le 12 septembre 2016
Bookmark and Share
On n'avait pas réécouté King Creosote depuis sa dernière livraison en 2014, baptisée From Scotland With Love, une bande-originale qui avait servi à illustrer un documentaire réalisé à l'occasion des Commonwealth Games à Glasgow. On retrouve aujourd'hui le Britannique, de son vrai nom Kenny Anderson, avec un nouvel album studio globalement convaincant, dont on tirera aussi bien de belles chansons se distinguant par leur mélange de sonorités traditionnelles et leur production moderne, que d'autres plus dispensables car manquant de caractère.

Enregistré à Analogue Catalogue en Irlande dans la comté de Down, et plus particulièrement sur l'île Mull à An Tobar, ainsi qu'aux studios Chem 19 à Glasgow, ce disque explore la technologie et la tradition et offre quelques belles perles pop-folk à la fois sensibles et inspirées, et joliment ornées de harpe ou de violoncelle ou de cornemuse. Des sept minutes impeccables de You Just Want aux délicieux chœurs répétitifs, à l'entraînant Surface, en passant par les délicats arpèges acoustiques de Melin Wynt où la voix de l'Ecossais part vers le cosmos, Kenny Anderson prouve qu'il a encore le sens de la mélodie et des idées dans la tête, même après avoir pourtant sorti une armada de disques.

Evoquant ici et là une variété de thèmes, de l'amour aux étoiles en passant par les horloges, King Creosote fait aussi mouche sur une poignée de ballades émotives aux arrangements délicats ( Rules Of Engagment, Faux Call, pas très éloigné d'une chouette chanson de Shearwater).

Dommage qu'il n'ait cependant pas fait l'impasse sur une poignée de titres plus conventionnels, à l'instar de Wake Up To This, un peu trop désincarné par sa rythmique linéaire, ou Love Life, entraînante mais qui ne respire pas la prise de risque non plus... Un disque en demi-teinte donc, mais dont on retiendra tout de même une belle accroche mélodique et un beau travail d'arrangements.
tracklisting
    01. You Just Want
  • 02. Melin Wynt
  • 03. Wake Up To This
  • 04. Faux Call
  • 05. Betelgeuse
  • 06. Love Life
  • 07. Peter Rabbit Tea
  • 08. Surface
  • 09. Rules Of Engagement
titres conseillés
    You Just Want, Faux Call, Surface
notes des lecteurs
Du même artiste