logo SOV

Findlay

Forgotten Pleasures

Findlay - Forgotten Pleasures
Chronique Album
Date de sortie : 03.03.2017
Label : BMG Rights Management
4
Rédigé par Johan, le 3 mars 2017
Bookmark and Share
Présente sur la scène musicale anglaise depuis déjà quelques années, Natalie Rose Findlay sort enfin son premier album ce mois-ci. Produit par Mark Ellis (Depeche Mode, U2) et Jake Gosling (The Libertines, Ed Sheeran), celui-ci se compose de treize titres s'aventurant aussi bien du côté de l'électro que du rock crasseux, que la jeune artiste a composés et joués sur scène ces dernières années.



Forgotten Pleasures débute par la bombe Electric Bones qui brasse de nombreuses influences, sillonnant entre de l'electro rock, un soupçon de hip-hop et de la pop à la M.I.A.. Le morceau définit d'entrée le son Findlay, varié bien que cohérent tout du long, piochant un peu partout tout apportant une fraîcheur originale et une identité propre qui ne cesse de surprendre tout au long du disque, malgré qu'elle ne soit que « just a girl with a microphone » !
Un titre comme Waste My Time va ainsi autant faire penser à Alison Mosshart (The Kills) que Lana Del Rey, tandis que Junk Food lorgne lui du côté de Le Tigre avant que Monomania joue à fond la carte soul, envoûtante et inspirée. On ne peut qu'être impressionné par le talent de Findlay qui parvient avec une facilité déconcertante aussi bien à passer d'un genre à un autre que de les marier les uns aux autres, dont le parfait exemple est très certainement Greasy Love qui combine magiquement grunge, blues et hip-hop.



Plus loin, Off & On mêle Sallie Ford & the Sound Outside à un psych rock rentre-dedans, avant que le westernien Wild & Unwise ne vienne nous offrir un refrain des plus entraînant et imparable. La chanson-titre apporte ensuite une ambiance froide comme seule Anna Calvi sait faire, avec un soupçon de saturation en plus et un crescendo final entre soul et blues rock.
En apparence plus discret, Stoned And Alone cache en réalité le refrain le plus addictif de cet album, en rupture de ton avec le reste. Findlay conclut Forgotten Pleasures sur le bluesy St. Elmo's Fire et la ballade au piano Sunday Morning In The Afternoon, aux accords somptueux et à la voix enivrante, et, surtout, au final qui mêle électricité et électronique d'une tension folle dont a hâte d'assister en live.

Jamais à court d'inspiration malgré un nombre élevé de titres (pour notre époque), Findlay n'a clairement pas à rougir face à ses contemporains et les aînés dont elle s'inspire, signant là un des meilleurs debut albums de ces dernières années.
tracklisting
    01. Electric Bones
  • 02. Waste My Time
  • 03. Stuck In Your Shadow
  • 04. Greasy Love
  • 05. Monomania
  • 06. Junk Food
  • 07. Off & On
  • 08. Wild & Unwise
  • 09. Forgotten Pleasures
  • 10. Stoned And Alone
  • 11. We Are Never The Last
  • 12. St. Elmo's Fire
  • 13. Sunday Morning In The Afternoon
titres conseillés
    Stoned And Alone, Greasy Love, Waste My Time, Sunday Morning In The Afternoon
notes des lecteurs
Du même artiste