logo SOV

INHEAVEN

INHEAVEN

INHEAVEN - INHEAVEN
Chronique Album
Date de sortie : 01.09.2017
Label : [PIAS] Recordings
4
Rédigé par Pierre-Arnaud Jonard, le 4 septembre 2017
Bookmark and Share
INHEAVEN, originaires du sud de Londres, nous avaient enchantés lors de leurs prestations parisiennes en première partie de Jamie T puis Circa Waves. On attendait dès lors la sortie de leur premier album avec impatience et la curiosité de savoir s'ils seraient capables de retranscrire en studio l'explosivité de leurs lives. A l'écoute des douze titres qui composent le disque, on peut le dire : oui, le cap est tenu, et même bien tenu.

Dès Baby's Alright qui ouvre l'album, on sent que ce INHEAVEN sera à la hauteur de nos attentes. Ce titre est une superbe synthèse entre l'excellence de la pop 60's et l'indie rock.
Le groupe puise dans de nombreux genres musicaux : pop (All There Is, Drift), grunge (Treats, World On Fire) ou hard-rock (Vultures) sans que cela altère la cohérence de l'ensemble. Bien au contraire, cela amène à une plus grande créativité et à une ouverture d'esprit musical réjouissantes. Les morceaux ne dépassent jamais plus de trois minutes dans la pure tradition pop sixties.

Les vocaux mêlés de James Taylor et de la bassiste du groupe, Chloe Little, sont l'une des grandes forces du disque et embarquent l'auditeur vers des rives de toute beauté. Sur Drift, ils confèrent quasi à la perfection pour un titre superbe, plus pop US qu'anglaise. All There Is est un autre grand moment et rappelle le tout meilleur de la pop 90's. Un morceau qui ne déparerait pas dans le répertoire des Pixies ou des Breeders. Certes, le disque a un ou deux temps faibles : Do You Dream? et Real Love sont de jolies pop songs mais qui manquent d'un supplément d'âme. Sur l'ensemble d'un album réussi et maitrisé de bout en bout, c'est toutefois peu, bien peu.

Regeneration est sans doute le sommet du disque, un titre pop de haute volée, tout à la fois mélodique et agressif qui rappelle le meilleur des Manic Street Preachers et se révèlera sans doute comme l'hymne du groupe. Velvet conclut de la meilleure des façons cet album tout à la fois attachant et captivant. INHEAVEN s'ouvrent ici à de nouveaux horizons musicaux avec une ballade. L'exercice est on le sait périlleux mais le groupe passe le test haut la main. Les vocaux de James Taylor sur ce titre sont de fait d'une grande beauté.

INHEAVEN confirment ce que l'on pressentait déjà. Ce groupe s'inscrit à coup sûr comme l'un des grands espoirs de la nouvelle scène rock anglaise.
tracklisting
    01. Baby's Alright
  • 02. Treats
  • 03. Stupid Things
  • 04. Vultures
  • 05. All There Is
  • 06. World On Fire
  • 07. Drift
  • 08. Do You Dream?
  • 09. Real Love
  • 10. Bitter Town
  • 11. Regeneration
  • 12. Velvet
titres conseillés
    Drift - Regeneration - Velvet
notes des lecteurs
Du même artiste