Chronique album : Alexis Taylor - Beautiful Thing - Sound Of Violence
logo SOV

Alexis Taylor

Beautiful Thing

Alexis Taylor - Beautiful Thing
Chronique Album
Date de sortie : 20.04.2018
Label : Domino Records
4
Rédigé par Simon Cordat, le 2 mai 2018
Bookmark and Share
Il y a plus d'un an, on vous parlait du parolier de Hot Chip et de la démarche expérimentale qu'entourait Listen With(out) Piano. Alexis Taylor est aujourd'hui de retour avec son nouvel essai Beautiful Thing. Au travers d'un disque curieusement divisé, le britannique délivre autant de morceaux délirants et psychiques qu'il y a de couleurs dans un arc-en-ciel.

Dans ce récit qui alterne musique de club et étranges ballades vaporeuses, l'habile Taylor se montre plus pointu avec l'électronique, sans pour autant se détacher de ses confidences pianistiques.
Loin de la croûte terrestre, l'étendue voilée et nonchalante de Dreaming Another Life est interstellaire. Exit l'impression du couplet-refrain classique, la musique de l'anglais glisse vers l'au-delà sans suivre scrupuleusement la forme textuelle. Pour cause, l'admiration de la cold-synth déstructurée anime l'auteur audacieux, vraisemblablement intéressé par certaines périodes musicales que Brian Eno déformait chez Bowie. C'est ainsi, le disque fait l'objet d'une musique en constante évolution. Du piano boogie dans Beautiful Thing au rythme ému du magnifique Deep Cut, l'ensemble hautement réfléchi mêle une diversité défendue par Beautiful Thing.

Accroché à une identité qu'on lui connaît bien, l'électronicien déploie par la suite ses armes pour faire danser : Roll On Blank Tapes (qui rappelle Sufjan Stevens) s'accorde aux recherches sonores, et Suspicious Of Me est un hybride funk engageant très réussi. La dernière partie est un surprenant jeu de pistes brouillées. Le temps dilaté de A Hit Song provoque une mélancolie tenace, mais permet de se mettre en pause avant l'assaut pop Oh Baby, qui, en soi, réveille mais ne crée pas l'effet escompté.
La tendance s'inverse avec des choses bien moins commerciales pour terminer l'album. There's Nothing To Hide ré-inspire un paysage brumeux de six minutes, où le temps est au murmure. Un calme ambiant qui revient à la charge, entre I Feel You et ses sonorités typées années 70, et l'au revoir amer de Out Of Time.

Alexis Taylor avance à grands pas sur Beautiful Thing. Sans véritablement apporter d'ennui à une suite discographique faite d'essais pop à science-fiction, la navette soliste de Hot Chip ravale ses acquis d'antan pour s'écarter plus loin de la scène dance.
tracklisting
    01. Dreaming Another Life
  • 02. Beautiful Thing
  • 03. Deep Cut
  • 04. Roll On Blank Tapes
  • 05. Suspicious Of Me
  • 06. A Hit Song
  • 07. Oh Baby
  • 08. There's Nothing To Hide
  • 09. I Feel You
  • 10. Out Of Time
titres conseillés
    Dreaming Another Life - Roll On Blank Tapes - Suspicious Of Me - I Feel You
notes des lecteurs
Du même artiste