Chronique album : Danny Goffey - Schtick! - Sound Of Violence
logo SOV

Danny Goffey

Schtick!

Danny Goffey - Schtick!
Chronique Album
Date de sortie : 22.06.2018
Label : Distiller Records
4
Rédigé par Sabrina Gonnard, le 12 juin 2018
Bookmark and Share
Dix-huit ans après Supergrass, leur flamant ancien batteur, Danny Goffey, sort enfin son premier album signé sous son véritable nom (il avait sorti Take Your Jacket Off And Get Into It en 2015 sous le nom de Vangoffey). Contrairement aux voies suivies par le chanteur du trio, Gaz Coombes, qui s'est dirigé (de façon très réussie) vers les voies du rock alternatif dans la veine de Radiohead, Danny Goffey choisit, quant à lui, les bases de la power pop. Et les influences phares de son ancien groupe réapparaissent aussi dans Schtick!. Les Kinks et The Jam font partie de l'ADN de cet album début qui renoue avec la power pop.

Musicalement, le son de cet album est très années 70, mais les paroles s'inscrivent bien dans le présent et sont bien travaillées. Les trois singles récemment publiés s'enchaînent parfaitement révélant le son puissant du rock anglais entre mod et punk. Le puissant Ancient Text, est une critique acerbe du fanatisme religieux qui frappe sans merci dans plusieurs parties du monde. Le top de ce titre est l'ouverture au son de la trompette et le chant de Brett Anderson dans le refrain.

Sick Holiday nous fait danser avec ses très bons arrangements de guitare et de voix. L'humour des paroles n'est pas négligeable et la mélodie, très accrocheuse. Vient ensuite la meilleure chanson de l'album, Buzzkiller : un raz de marée power pop avec des guitares qui se déchaînent lors du refrain. Allez ! On est prêts pour le pogo. I Can't Leave It Alone et Television ne nous laissent pas nous reposer non plus. Avec une puissance digne des Jam de In The City, ces titres aux rythmes rapides et joyeux sont une célébration du bon rock des guitares. L'album arrive à sa fin avec l'excellente Oh Yes, Hey Hey!. La mélodie accrocheuse et lumineuse nous invite à nous déconnecter des portables et à renouer avec la nature. Oh, yes! On suit les conseils de Goffey et on finit heureux après ce trip musical d'une demie-heure.

Schtick! est un condensé homogène de bonne power pop. Si vous êtes fan de Supergrass, cet album ne devrait pas vous décevoir !
tracklisting
    01. Let It Happen
  • 02. Ancient Text
  • 03. Sick Holiday
  • 04. Buzzkiller
  • 05. I Can't Leave It Alone
  • 06. Psychomental
  • 07. Cosmic Bob
  • 08. 3 Day Bender
  • 09. Television
  • 10. I Am Done (Trying To Be Young)
  • 11. Oh Yes, Hey Hey
titres conseillés
    Buzzkiller, I Can’t Leave It Alone, Oh Yes, Hey Hey !
notes des lecteurs
Du même artiste