logo SOV

Mogwai

KIN OST

Mogwai - KIN OST
Chronique Album
Date de sortie : 31.08.2018
Label : Rock Action Records
45
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 26 août 2018
Bookmark and Share
Après s'être attaqués aux documentaires (Zidane : A 21st Century Portrait, Atomic), à une série (Les Revenants), les écossais de Mogwai ont cette fois décidé de composer leur toute première bande originale d'un film, de surcroit hollywoodien : Kin : Le Commencement. Ce film de science-fiction, axé sur la découverte d'une arme surpuissante par un adolescent, s'avérait idéalement calibré pour la musique de la bande à Stuart Braithwaite.

En effet, dès l'entame de Eli's Theme, la tension est à son comble et on reconnaît instantanément la patte du groupe de Glasgow. Ce piano, de plus en plus souvent présent au fil des derniers albums, mélancolique et délicat à souhait, donne le ton. Ce thème peut d'ailleurs évoquer celui de la série Les Revenants. En ce début d'album, les guitares se font discrètes, même si elles ne seront pas oubliées. Il ne faut pas oublier que le Mogwai d'aujourd'hui n'est plus vraiment celui de Young Team ou de Come On Die Young. Du mur du son des débuts, les écossais sont passés à quelque chose de plus subtil, sans toutefois dénaturer l'essence même de leur musique résolument noisy. Scrap, mélange d'électronique, piano, guitare et batterie est une parfaite illustration de la mouvance musicale dans lequel le groupe s'est engouffré depuis quelques années déjà. Qui dit film de science-fiction, dit souvent musique électronique. Proche de l'univers de Rave Tapes, voire de Every Country's Sun, la magnifique Flee et ses sonorités de machines trouve une place de choix dans cette bande originale.

Mogwai excellent dans l'art de faire retenir son souffle avant de vivre une déferlante musicale souvent dévastatrice. C'est pourtant tout en retenue et presqu'en apnée que les trois minutes vingt de Funeral Pyre s'écoulent. Le groupe n'a jamais donné beaucoup d'importance aux titres de ses compositions, on ne sait donc si Donuts fait référence à un moment précis du film, mais c'est en tout avec un plaisir non dissimulé que les montées progressives des divers instruments, notamment la batterie et la guitare atteignant un moment d'extase dans son dernier tiers, que nous avons découvert ce titre. Ce fut également le cas de Guns Down, ode planante à l'orchestration sagement bruyante. Si le titre qui donne son titre à l'album nage dans les mêmes eaux pendant plus de sept minutes, Mogwai nous surprennent une dernière fois avec ce final musical quasi imprévisible. We're Not Done (End Title) au rythme pop, et chanté de surcroit (dans un registre différent, les écossais avaient déjà glissé What Are They Doing In Heaven Today? en fin de la B.O. des Revenants) pourrait se rapprocher de Party In The Dark.

Mogwai passent donc avec succès l'épreuve de la bande originale de film. Si celle-ci n'a forcément pas le même impact qu'un véritable nouvel album studio, il n'empêche que les neuf compositions de KIN n'en demeurent pas moins passionnantes et réussies. Les écossais ne se sont pas limités à remplir un disque à partir de chutes ou autres fonds de tiroir. Ils ont une fois encore pris le temps d'entrer en studio et de composer toutes ces plages musicales qui figurent dans le film. On ne sait pas encore si ce dernier est réussi (il sorti mercredi 29 août), mais en tout cas la musique nous a donné envie d'aller le voir, c'est déjà bon signe !
tracklisting
    01. Eli's Theme
  • 02. Scrap
  • 03. Flee
  • 04. Funeral Pyre
  • 05. Donuts
  • 06. Miscreants
  • 07. Guns Down
  • 08. KIN
  • 09. We're Not Done (End Title)
titres conseillés
    We're Not Done (End Title) - Eli's Theme - Flee
notes des lecteurs
Du même artiste