logo SOV

Honey Hahs

Dear Someone, Happy Something

Honey Hahs - Dear Someone, Happy Something
Chronique Album
Date de sortie : 07.09.2018
Label : Rough Trade Records
35
Rédigé par François Freundlich, le 11 septembre 2018
Bookmark and Share
Récemment signées sur le label Rough Trade Records, les trois sœurs de Honey Hahs (Rowan, Robin et Sylvie) n'ont que onze, treize et seize ans mais sortent déjà leur premier album, produit par Steve Mackey (Pulp). L'âge n'est qu'un nombre : de leurs compositions s'échappe une simplicité limpide au travers d'une indie-pop-folk attachante et intimiste.

En regardant le vidéo clip de Forever, tourné simplement avec un téléphone dans les rues de Paris, on est loin de penser que ces touristes anglaises adolescentes qui s'amusent forment un groupe de pop. Elles parviennent pourtant à nous charmer avec leur légères voix fluettes, accompagnées de guitares acoustiques et racontant leur vision du monde aux travers de leurs yeux d'enfants.
Une certaine candeur lumineuse se dégage du mélange des trois voix.
Si les mélodies sont légères et joyeuses, les textes sont parfois sombres, traitant de l'état du monde, de sa fin ou même de Donald Trump sur Stop Him. La voix de l'ainée, plus grave, est mise en avant alors que ses sœurs forment des chœurs parfois inquiétants. Leur musique possède ce petit coté creepy sur certains titres aux chants d'enfants dissonants où l'on s'attendrait à voir un clown sortir de l'égout.

Une guitare électrique punk et grinçante fait son apparition à l'avant d'une boîte à rythme binaire rappelant les White Stripes sur Rain Falls Down. Les titres sont courts et possèdent ce coté lo-fi, comme composé au fond d'un lit superposé d'une chambre à coucher. On a parfois l'impression d'être autour du feu de camp d'une colonie de vacances hippie puisque les morceaux sont aussi bien destinés aux enfants qu'aux adultes. La mélancolie et la joie entrent en collision sur Beer Fear, morceau qui s'égaie subitement après des débuts sur des accords sombres, avant de terminer sur un instrumental aérien de chœurs divagants. Quelque chose d'intemporel et d'universel ressort des compositions des Honey Hahs, qu'on saisit encore davantage sur la ritournelle au piano Concrete et ses parties vocales à la reverb accentuée.

Ne vous arrêtez pas au jeune âge de ces compositrices en herbe, elles savent exactement ce qu'elles font. Ce disque forcément lié à l'enfance s'écoute facilement d'une traite en nous laissant un sourire sur le visage. Les Honey Hahs ne peuvent avoir qu'un avenir radieux.
tracklisting
    01. Forever
  • 02. River
  • 03. Rain Falls Down
  • 04. I Know You Know
  • 05. Ok
  • 06. Olive Green
  • 07. Beer Fear
  • 08. Sometime Ago
  • 09. Away
  • 10. Concrete
  • 11. Stop Him
  • 12. Swallow
  • 13. Whoever
titres conseillés
    Forever, OK, Rain Falls Down
notes des lecteurs