Chronique album : The Ting Tings - The Black Light - Sound Of Violence
logo SOV

The Ting Tings

The Black Light

The Ting Tings - The Black Light
Chronique Album
Date de sortie : 26.10.2018
Label : Finca Records
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 27 octobre 2018
Bookmark and Share
Je me rappelle du premier single de The Ting Tings : un tube simplement entêtant. A chaque fois qu'on écorche mon nom, That's Not My Name résonne encore dans ma tête. Le duo avait réussi l'exploit de sortie un premier album qui tenait la route dans son intégralité, ajoutant quelques tubes et partageant avec joie sa spontanéité. Et même sur scène, ils étaient bons. Mais comme le carrosse de Cendrillon qui se transforme en citrouille à minuit, le charme des Ting Tings avaient une durée limitée et les albums suivants étaient voués à l'oubli.

La surprise de leur retour dix ans après We Started Nothing, est d'autant plus grande. Et le groupe démarre son album par une démonstration de force. Estranged est un titre énorme : la synthèse entre pop électro et pop à guitares dans un registre très grave et inhabituel pour un tube. The Ting Tings ont parcouru du chemin, et si leurs deux précédents albums m'ont déçu, je ne peux pas leur reprocher de tourner en rond.

Pour The Black Light, ils reprennent néanmoins une recette de leur premier album : essayer des styles différents sur presque chacun des titres. On a l'impression d'écouter une station de radio dont le programmateur se fait plaisir en passant des morceaux de groupes obscurs qu'il affectionne. Au-delà de la machine à tubes, il y a des ambiances planantes (Earthquake, Fine & Dandy), ou plus piquantes et inquiétantes (Blacklight, Word For This). La production peut être très minimaliste, à la limite de la démo (Basement), mais au moins le duo n'essaie pas de tricher et de se faire passer pour plus gros qu'il ne l'est.

Huit titres, c'est un peu court, mais The Ting Tings ont fait le bon choix. Chaque titre possède une identité et sa dose d'intensité sans tirer sur la corde de l'inspiration. The Black Light est un très bon retour qui montre que The Ting Tings peuvent toujours donner de la joie, même quand ils explorent des registres plus sombres.
tracklisting
    01. Estranged
  • 02. Basement
  • 03. A&E
  • 04. Black Light
  • 05. Earthquake
  • 06. Fine & Dandy
  • 07. Word for This
  • 08. Good Grief
titres conseillés
    Estranged - Basement - Earthquake
notes des lecteurs
Du même artiste