logo SOV

Rat Boy

Internationally Unknown

Rat Boy - Internationally Unknown
Chronique Album
Date de sortie : 25.01.2019
Label : Parlophone
25
Rédigé par Simon Cordat, le 13 février 2019
Bookmark and Share
Né dans l'Essex en 1996, Jordan Cardy (de son vrai nom) a choisi de partir aux États-Unis pour enregistrer le successeur de SCUM. Pour ce faire, il a reçu la confiance de Tim Armstrong (Rancid/The Transplants), et change de cap pour cet Internationnaly Unknown. Tel un oursin, l'artiste est un tant soit peu imprévisible, et là, il se dévoile en version épineuse. Avec un passage prévu à Coachella en plus d'une tournée européenne, pas sûr qu'il reste « unknown » très longtemps.

Entre punk, ska, et hip-hop, Rat Boy est un impertinent touche à tout. À la manière des Clash ou des Wavves, démystifier le punk n'est pas un problème pour lui. Alors oui, un esprit très teenage règne sur cet album comme le soleil californien, et ondule comme un skatepark. En début de disque, le temps est expéditif sur Chip On My Shoulder. Ce dernier est déjà plus efficace que le second titre My Name Is Rat Boy, qui se rapproche plus d'un un ego trip surréel. Le meilleur est à venir, comme cette référence (Don't Hesitate) à la musique électronique des années 90-2000, ou aux B.O. de jeux vidéo de football. Mais le plus souvent, Cardy reste attaché à sa rage, qu'il théâtralise avec ironie dans Internationally Unknown. Une bonne partie de l'album est axée sur ces morceaux gavés d'angoisses et de distorsions (I Wanna Skate, So What, Flies).

Deux featurings sont à découvrir : un premier plutôt cliché, en compagnie de Tim TimeBomb (Armstrong), et un autre avec la chanteuse Aimee Interrupter. C'est le second qui retient le plus l'attention. Night Creature est un titre propice au mélange entre reggae et rap, et apporte une couleur qui vient contraster et calmer Rat Boy : « struggle with identity, but we gon' have a legacy ». Plus pop, la dernière facette de l'album allonge les mélodies accrocheuses (Follow Your Heart, Dad's Crashed Car, Silverlake), et les mini-hymnes à reprendre en chœur.

En définitive, la production fait de Internationnaly Unknown un disque franchement plus direct que son prédécesseur. Cela entend aussi que la prise de risque est moins flagrante. Nous n'irions pas jusqu'à coller une « étiquette de la maturité », mais plutôt une « à suivre » pour ce jeunot qui commence à faire ses preuves sur une éventuelle mise à jour du punk.
tracklisting
    01. Chip on My Shoulder
  • 02. My Name Is Rat Boy
  • 03. Don't Hesitate
  • 04. I Wanna Skate
  • 05. Follow Your Heart
  • 06. Internationally Unknown
  • 07. So What
  • 08. No Peace No Justice (feat. Tim Timebomb)
  • 09. Flies
  • 10. Night Creature (feat. Aimee Interrupter)
  • 11. Dad's Crashed Car
  • 12. Silverlake
titres conseillés
    CHIP ON MY SHOULDER, DON’T HESITATE, INTERNATIONNALY UNKNOWN, NIGHT CREATURE
notes des lecteurs
Du même artiste