logo SOV
Michael Kiwanuka - Kiwanuka
Chronique Album
Date de sortie : 01.11.2019
Label : Polydor
5
Rédigé par Yann Guillo, le 31 octobre 2019
Bookmark and Share
Michael Kiwanuka est un défi à l'usage irraisonné de superlatifs. Le musicien enchaîne les réussites avec une humilité et une régularité exemplaires. Si bien, qu'à 32 ans, l'Anglais est à la tête d'une des plus belles et ambitieuses discographies de l'histoire récente du Royaume de sa Majesté.

Son premier album, Home Again, proposait une soul acoustique retro dorée sur tranche. Son deuxième, Love & Hate, produit par Danger Mouse, changeait de cap pour inventer une space soul sombre mais sublime. Son dernier né, sobrement appelé Kiwanuka, est une nouvelle perle et sans doute sa plus belle réalisation. C'est dire !

Sur ces treize titres, Michael Kiwanuka invente un nouvel idiome musical. Il pioche dans tout ce que la musique a produit de meilleur : de la Motown à Pink Floyd, de à Miles Davis à Jimi Hendrix, de Curtis Mayfield à Marvin Gaye. Il en tire une matière sonore chaleureuse, riche et cotonneuse, qui doit autant au jazz qu'au rock psychédélique. A chaque morceau, l'auditeur est embarqué pour un vrai trip sur des plages musicales audacieuses et irrésistibles.

Sur cet album, la créativité de Michael Kiwanuka semble s'épanouir complètement : les riffs fuzz acides de Rolling, le groove et les chœurs de You Ain't The Problem, les superbes ballades orchestrales au piano Piano Joint (This Kind of Love) et Solid Ground, le psyché gospel de I've Been Dazed, l'envolée soul finale de Light... Aucun temps faible ici, chaque morceau est un maillon essentiel de cette chaîne 24 carats.

Pour donner une idée de l'altitude à laquelle on navigue ici, nous dirons que nous avons affaire à un disque du calibre des plus grands classiques de la soul 1970ies. On pense souvent, pour sa richesse, sa profondeur et sa cohérence dans la façon dont les chansons se déploient, à What's Going On de Marvin Gaye. Les plages de Kiwanuka nous demandent en effet de prendre notre temps. De laisser couler l'album, de fermer les yeux et de voyager. Les paysages qu'il peint se révèlent d'une beauté à couper le souffle. C'est un vrai puzzle kaléidoscopique de suite d'accords aussi simples que renversantes, de mélodies éternelles et d'embardées musicales à la beauté stellaire. Le tout avec une âme grande comme le monde.

Une sacrée claque de velours et un classique instantané.
tracklisting
    01. You Ain't the Problem
  • 02. Rolling
  • 03. I've Been Dazed
  • 04. Piano Joint (This Kind of Love) [Intro]
  • 05. Piano Joint (This Kind of Love)
  • 06. Another Human Being (Interlude)
  • 07. Living in Denial
  • 08. Hero (Intro)
  • 09. Hero
  • 10. Hard to Say Goodbye
  • 11. Final Days
  • 12. Interlude (Loving the People)
  • 13. Solid Ground
  • 14. Light
titres conseillés
    I've Been Dazed, Solid Ground, You Ain't The Problem, Hero
notes des lecteurs
Du même artiste