logo SOV

The Courteeners

More. Again. Forever.

The Courteeners - More. Again. Forever.
Chronique Album
Date de sortie : 17.01.2020
Label : Ignition Records
35
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 12 janvier 2020
Bookmark and Share
Les mancuniens de The Courteeners remettent le pied à l'étrier et suite à quelques Arenas sold out et têtes d'affiches en festivals britanniques cet été, ils reviennent avec More. Again. Forever. qui amorce un changement des plus intéressant.

La grosse surprise vient dès le titre d'ouverture Heart Attack qui nous plonge sans préliminaires dans un rock à la limite du stoner. Guitare grasse et jeu de batterie bien lourd plantent le décor et semblent annoncer que le groupe a pris un peu de distance avec son son britpop si reconnaissable.
La température monte crescendo avec les deux titres suivants. Heavy Jacket (premier single dévoilé il y a quelques mois) permet aux guitares de réellement se lâcher, et il est difficile de ne pas penser à cette vague garage américaine qui a fait la joie de nos oreilles dans les 00s.

Le summum est atteint dès le troisième titre More. Again. Forever., incroyablement foutraque et qui fait cohabiter un jeu de basse funky et un chant « parlé » qui nous sortent complètement de notre zone de confort. Ici viennent s'ajouter des riffs dansants, marque de fabrique des Two Door Cinema Club, pour un résultat étonnant et très efficace. On attend déjà avec impatience d'écouter ce titre en live.

Et la suite, me direz-vous ? Comme cela a été souvent le cas avec The Courteeners le retour aux sources se fait rapidement dans le disque. Ainsi dès le quatrième titre Better Man, nous retrouvons cette pop anglaise jamais désagréable mais vraiment trop classique. Hanging Out Your Cloud est la chanson d'amour, avec ce qu'il faut de violons et de chœurs toute en douceur qui cassent le rythme du disque de façon un peu brutale.
La seconde moitié de l'album est donc partagée. Previous Party avec son gros riff poisseux nous replace sur la route d'un rock bien décomplexé et The Joy Of Missing Out est un morceau de post-punk simple mais très efficace.

Malheureusement, le disque va se clôturer sur une redescente de soufflé avec les trois derniers morceaux qui replongent allégrement dans les ficelles d'une pop-rock trop mainstream. One Day At A Time est une ballade qui permet d'apprécier le chant toujours juste de Liam Fray et Take It On The Chin remet un peu de rythme mais ne réussit pas vraiment à se démarquer. Is Heaven Worth It qui conclue l'album est un titre beaucoup trop mielleux et n'apporte que peu au disque qui aurait mérité un peu plus de cohésion.

Étrange sensation qui ressort de l'écoute de ce sixième album de The Courteeners où le tracklisting manque de logique. Néanmoins, on ne pourra pas dire que chacun n'y trouvera pas son compte. C'est peut être le but recherché.
tracklisting
    01. Heart Attack
  • 02. Heavy Jacket
  • 03. More. Again. Forever.
  • 04. Better Man
  • 05. Hanging Out Your Cloud
  • 06. Previous Parties
  • 07. The Joy Of Missing Out
  • 08. One Day At A Time
  • 09. Take It On The Chin
  • 10. Is Heaven Even Worth It
titres conseillés
    More. Again. Forever. , Heart Attack, Heavy Jacket
notes des lecteurs
Du même artiste