logo SOV

The Big Moon

Walking Like We Do

The Big Moon - Walking Like We Do
Chronique Album
Date de sortie : 10.01.2020
Label : Fiction Records
25
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 25 janvier 2020
Bookmark and Share
On ne va pas vous mentir, ce nouvel album de The Big Moon est vraiment passé tout près de la correctionnelle. Après un démarrage en trombe en 2017, les quatre anglaises étaient très attendues avec la suite de l'excellent Love In The 4th Dimension. C'est donc avec une excitation réelle que nous avons appuyé sur la touche play afin de découvrir pour la première fois leur nouvel album, reçu pour une fois pas vraiment en avance, puisque ce fut à peine quelques jours avant sa sortie dans les bacs.

D'ailleurs, on peut s'interroger si l'arrivée tardive du disque à la rédaction était de bon ou de mauvais augure. En tout cas, la déception fut rude voire cruelle lors de la découverte de Walking Like We Do. It's Easy Then qui ouvre le disque déconcerte littéralement. La première interrogation, et qui n'est pas des moindres, réside dans la disparition des guitares. En effet, la pop song bien plus synthétique qu'à l'accoutumée a perdu ce son électrique qui caractérisait bien le quatuor auparavant. Le morceau est poussif, sans rythme et nullement attractif. Si nous n'avions déjà pas été complétement convaincu par Take A Piece, le premier extrait de ce nouveau disque paru à la fin du mois de novembre dernier, on n'imaginait tout de même pas qu'on grimacerait autant en découvrant la plage de démarrage, et, bien plus grave, le reste de l'album. Certes la dynamique catchy de Your Light nous redonne un peu d'espoir, mais même dans celle-ci on comprend déjà que ce ne sera plus jamais comme avant.

Le problème de Walking Like We Do réside principalement dans le virage musical que les quatre anglaises ont décidé de prendre. On sent que l'album a été conçu pour toucher un public bien plus élargi. La folie douce qui régnait dans son prédécesseur a disparu. On passe d'un son pop-rock qui constituait leur marque de fabrique à quelque chose qui flirte par moment avec le R'n'b comme sur Why. Tout cela s'avère forcément très déconcertant. Mais me direz-vous, y a-t-il tout de même des choses à sauver sur cet album ? La réponse est malgré tout oui, même si ce oui n'est ni franc, ni massif. Les filles réussissent à encore à faire le job le temps de quelques chansons souvent downtempo, en tout cas dans un son bien moins enlevé qu'auparavant. Sur Holly Roller par exemple, ou encore Barcelona où la guitare trouve encore une certaine place. ADHD qui clôture le disque n'est pas non plus à jeter. Mais c'est un bilan bien maigre alors qu'on en attendait vraiment beaucoup plus de la part de The Big Moon.

Même si après bon nombre d'écoutes, on commence à s'habituer et probablement se contenter des onze chansons qui composent Walking Like We Do, on reste sérieusement sur notre faim. On avait espéré un deuxième disque qui lorgne davantage vers le second disque éponyme de Warpaint. A contratio, The Big Moon semblent davantage emprunter les chemins suivis par Haim, et cela à notre plus grand regret.
tracklisting
    01. It's Easy Then
  • 02. Your Light
  • 03. Dog Eat Dog
  • 04. Why
  • 05. Don't Think
  • 06. Waves
  • 07. Holly Roller
  • 08. Take a piece
  • 09. Barcelona
  • 10. A Hundred Ways To Land
  • 11. ADHD
titres conseillés
    Your Light - Holly Roller - ADHD
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste