logo SOV
Modern Nature - Annual
Chronique Album
Date de sortie : 05.06.2020
Label : Bella Union
35
Rédigé par Bertrand Corbaton, le 30 mai 2020
Bookmark and Share
Un an après la sortie de How To Live, son premier disque, Modern Nature revient avec un mini-album sobrement intitulé Annual. De la sobriété, et de la classe, ces nouvelles compositions n'en manquent pas et c'est avec plaisir que l'on retrouve l'alchimie entre sons urbains et ambiances rurales qui avait retenu notre attention sur How To Live.

Les différences sont pourtant notables entre les deux efforts et le choix d'un format réduit se justifie à l'écoute des nouvelles compositions. Annual est une succession de petites pièces jazzy. N'attendez pas de trouver un morceau qui attire particulièrement votre attention ou qui se détache du lot. Le disque s'appréhende comme une unité, un bloc, un tout, une pérégrination dans une même bulle.

Il est question ici de plonger l'auditeur dans une ambiance homogène, où rien ne dépasse. La production particulièrement dense et léchée participe à cette impression. On retrouve toutefois les ingrédients propres à la musique du groupe, et le quartet reste fidèle à sa prérogative de livrer un ensemble à la fois aérien mais intense.

L'ambiance de Dawn, morceau d'introduction du disque, donne le ton. Calme et mélancolie seront le fil conducteur de ce voyage de six morceaux si l'on exclue le court intermède avant Wynter, qui clôture l'ensemble.
Flourish et Halo sont des parfaits exemples de cette espèce de saudade rurale qui caractérise Annual. Le mélange entre l'urbanisme jazzy et cet appel à la nature est donc plus que jamais la marque de fabrique du groupe.

Jack Cooper, Will Young, Aaron Neveu et Jeff Tobias réussissent le pari de se créer une véritable identité, à rester dans le même monde avec les mêmes ambiances, sans tomber dans la redite des compositions précédentes.
Selon ses envies, le groupe use de touches psychédéliques sont plus ou moins fortes, la patte jazzy est elle aussi dosée, mais tout est cohérent et tombe sous le sens.

Annual fait la part belle aux ambiances douces et cotonneuses. Même si Wynter donne une impression plus âpre, et Harvest, en duo avec Itasca, est un peu moins léger, il faut prendre ce mini-album comme une collection de pièces destinées à être ensemble pour dessiner un paysage précis, unique.

Pour autant, les auditeurs charmés par les travaux du quartet se délecteront de ces peintures sonores jazzy, subtiles et précises, en attendant un nouveau LP.
tracklisting
    01. DAWN
  • 02. FLOURISH
  • 03. MAYDAY
  • 04. HALO
  • 05. HARVEST
  • 06. RITUAL
  • 07. WYNTER
titres conseillés
    FLOURISH, WYNTER
notes des lecteurs
Du même artiste