logo SOV

James Vincent McMorrow

Grapefruit Season

James Vincent McMorrow - Grapefruit Season
Chronique Album
Date de sortie : 17.09.2021
Label : Columbia Records
35
Rédigé par Jordan Meynard, le 23 septembre 2021
Bookmark and Share
Grapefruit Season (ndlr : saison du pamplemousse) est le cinquième album studio tant attendu de James Vincent McMorrow. Un nom rappelant à son auteur les moments où sa mère le forçait à manger des pamplemousses pour sa santé alors qu'il ne les appréciait pas particulièrement. Une métaphore faisant écho à sa propre histoire qui permet de mettre en évidence l'idéologie que ce qui est bon pour vous n'est pas forcément une expérience agréable. Grâce à cet album, James Vincent McMorrow est parvenu à une compréhension et à une acceptation de lui-même et de la vie des plus profondes. Il a parlé ouvertement de créer de la musique pour lui-même et de ne pas se soucier de comment les gens l'interpréteront.

Produit par James aux côtés de Paul Epworth, Kenny Beats, Lil Silva et Patrick Wimberly (Chairlift), l'album a été enregistré entre Londres, Los Angeles et Dublin largement avant que la pandémie de COVID-19 ne frappe. Artiste connu pour sa voix de fausset depuis plus d'une décennie, l'irlandais s'est imposé comme un musicien et auteur-compositeur aux multiples facettes. Fini le temps où il se limitait au genre folk indépendant. Avec sa capacité à jouer de plusieurs instruments, à aborder différents styles, à produire sa propre musique et à collaborer avec des artistes d'univers différents, son spectre musical n'a cessé de s'élargir. Quatre titres ont d'ailleurs été ajoutés pendant les mois de confinement, élargissant le tracklisting à des territoires plus réfléchissants, partagés entre fusion électro-pop et ballades introspectives.


Cette paix intérieure et cet accord avec lui-même se font ressentir dès le morceau d'ouverture Paradise, démontrant l'ambivalence de son auteur avec un banger joyeux-triste pour le moins efficace. James Vincent McMorrow aime sortir de sa zone et de confort et ça se voit. Alors que Gone s'aventure dans le paysage hip-hop avec une production que l'on jurerait tirée du répertoire de Drake, Planes In The Sky fait la part-belle à la basse dans une ambiance pop/R'n'B. L'expérimentation va trop loin lorsque le numérique et les multiples effets qu'il propose vient modifier, voire détériorer, le matériau de base qu'est sa voix sur Tru Love.

Sentiment renforcé par le milieu de l'album où une série de ballades viennent ralentir le rythme de l'album, rappelant ses débuts sur Early in The Morning. Waiting est un guitare/voix , écrit en partie en réponse à la pandémie, qui ne fait que confirmer son excellence dans le domaine. Même constat avec We Don't Kiss Under Umbrellas Like We Used To et Poison To You, où la voix nous prend littéralement aux tripes à coups de grands accords de piano expressifs. Cette parenthèse organique de milieu d'album est conclue magnifiquement avec un éclat pop qu'est Hollywood And Vine, une chanson plus pugnace que celles qui l'ont précédé, mais toujours avec ce chagrin sous-jacent propice à l'émotion.


Après ce moment de respiration, une panoplie de potentiels singles font leur apparition à l'instar de Headlight ou encore I Should Go (avec Kenny Beats). Chaque chanson (sur)produite ou non est tenue en ensemble par cette voix instantanément identifiable, permettant de laisser libre cours à une imagination musicale débridée.

Bénéficiant de paroles directes et accessibles, Grapefruit Season met l'accent sur la croissance personnelle et créative de James Vincent McMorrow. Une collection brute et disparate, qui change de chemin en cours de route, un peu comme la vie elle-même. Comme toujours, l'album est élégamment arrangé et maintenu par la voix chantée caractéristique et brillante du musicien. Certaines tenues musicales auront les faveurs des auditeurs plutôt que d'autres, mais c'est la variété qui vous tient en haleine pendant quatorze chansons. A vous ensuite de taper dans le morceau qui vous plaira (au sens propre comme au figuré).
tracklisting
    01. Paradise
  • 02. Gone
  • 03. Planes In The Sky
  • 04. Tru Love
  • 05. Waiting
  • 06. Poison To You
  • 07. We Don’t Kiss Under Umbrellas Like We Used To
  • 08. A House And A River
  • 09. Hollywood & Vine
  • 10. Cliché
  • 11. Headlights
  • 12. I Should Go (feat. Kenny Beats)
  • 13. Grapefruit
  • 14. Part Of Me
titres conseillés
    Hollywood & Vine, Waiting, Planes In The Sky
notes des lecteurs
Du même artiste