logo SOV
Working Men's Club - Fear Fear
Chronique Album
Date de sortie : 15.07.2022
Label : Heavenly Recordings
4
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 11 juillet 2022
Bookmark and Share
L'été 2022 commence fort, tant en températures qu'en bande son. Pour celles et ceux qui préparent encore leur playlist estivale, le second album de Working Men's Club tombe à point nommé. Fear Fear fait monter d'un cran le groupe mené par Sydney Minsk-Sergeant dans la catégorie électro dance racée et jamais rébarbative. Dotés d'une production particulièrement pointilleuse, les dix titres de l'album explorent encore plus profondément ce microcosme très synthétique et dark wave du groupe.

Composé uniquement sur claviers, le disque a pris corps dans le studio de Ross Orton où les nombreux équipements ont donné naissance à ce son fourmillant d'effets grâce à l'oreille déjà très experte de son jeune compositeur. Ici, nous ne ressentons aucune lourdeur ou effet brouillon que l'on peut trouver dans ce genre de répertoire.
Le disque est le résultat de l'expérience acquise sur le très bon éponyme Working Men's Club. Ayant pris de la bouteille dans sa technicité, Sydney Minsk-Sergeant a peaufiné son style et s'est laissé imprégner par cette musique dance qu'il trouve la plus appropriée à l'expression corporelle comme visuelle. Chaque morceau est conçu afin que l'auditeur puisse les projeter dans son imaginaire, à grand renfort d'effets ou boucles rythmiques vives et lancinantes.


On sent avec ce second opus une direction affirmée vers un répertoire 100% électronique. Les grandes heures de l'acid house mancunienne nous reviennent à l'esprit au fur et à mesure que le tracklisting se déroule : les samples sont étirés à leur maximum et progressent dans une chambre d'écho qui leur apporte une réelle puissance.
Tout en résonnance, les morceaux ont un sérieux goût de The Human League ou Depeche mode des tous débuts, quand les jeunes musiciens d'alors poussaient au maximum les seuils de l'expérimentation sonore, avec les moyens de l'époque. Les atmosphères peuvent être aériennes (Circumference, 19), frénétiques (Fear Fear, Rapture) ou bien plus instinctives comme Ploys et Heart Attack qui incitent dangereusement à se jeter sur le dancefloor.


Ecrit et produit pour stimuler tous nos sens, Fear Fear passe haut la main le cap délicat du deuxième album. Avec ce disque qui peut convaincre les plus récalcitrants aux musique électroniques, Working Men's Club affirme encore un peu plus son identité hybride qui allie parfaitement technicité, inventivité et ferveur que l'on retrouve tant dans la musique dance que dans le post-punk, du moment que l'honnêteté et le talent prévalent.
tracklisting
    01. 19
  • 02. Fear Fear
  • 03. Widow
  • 04. Ploys
  • 05. Cut
  • 06. Rapture
  • 07. Circumference
  • 08. Heart Attack
  • 09. Money Is Mine
  • 10. The Last One
titres conseillés
    Heart Attack, Ploys, Widow, Circumference
notes des lecteurs
Du même artiste