logo SOV

LA PRIEST
Beach Baby

Paris, Badaboum - 24 février 2016

Live-report par Johan

Bookmark and Share
Première soirée pour le festival A Nous Paris Fireworks ce mercredi 24 février, une édition 2016 qui ne lésine pas sur la qualité des groupes présents cette année-ci, des révélations qui nous viennent aussi bien d'Outre-Atlantique que d'Outre-Manche. Malgré le désistement d'Empress Of, la soirée n'en demeure pas moins intéressante avec la présence de LA PRIEST, Beach Baby et Alxndr London.

Beach Baby, encore méconnu dans nos contrées, vient présenter ses quelques singles à la pop fraîche et entraînante. Sans marquer par sa présence scénique, le quatuor parvient tout de même à mettre en avant ses titres qui s'affirment fortement en live, notamment le tout récent Ladybird et le dansant Sleeperhead.

LA Priest débarque ensuite, s'emparant de la scène pendant moins d'une heure pour ne pas la lâcher. C'est d'entrée sur Occasion, plage ouvrant son debut album, que Sam Dust, tête pensante et chantante du projet, débute les hostilités, planantes et langoureuses.
L'artiste enchaîne ainsi les meilleures compositions d‘Inji, entre Lady's In Trouble With The Law et ses différentes strates prenant à contre-pied les spectateurs, la chanson la plus funky du répertoire de l'anglais Oino ou encore la plus ambitieuse, Party Zute/Learning To Love, diptyque défoncé aux synthétiseurs dissonants et hystériques où le chant vocodé de Sam Dust prend peu à peu ses marques sur près de dix minutes évadée de l'espace-temps.

Le show termine en beauté sur la mystique A Good Sign, concluant un set ne variant certes que très peu de son matériau originel mais posant une ambiance comme rarement on a pu y assister sur la scène du Badaboum. Une première soirée réussie donc pour un festival qui ne cesse clairement de s'affirmer d'année en année !
setlist
    LA PRIEST
    Occasion
    Night Train
    Lady's In Trouble With The Law
    Oino
    Party Zute/Learning To Love
    A Good Sign

    BEACH BABY
    Non disponible
Du même artiste