logo SOV

Gengahr
Beach Baby

Paris, Le Pop-Up du Label - 10 septembre 2016

Live-report par Johan

Bookmark and Share
Double affiche anglaise ce samedi 10 septembre au Pop-Up du Label à Paris, plus qu'alléchante pour tout fan de pop rock au sens large. Beach Baby, que l’on a pu voir en février aux côtés de LA Priest, faisaient cette fois la première partie de Gengahr dans une salle quasi pleine.

SOV
Paru il y a deux semaines, le debut album des quatre londoniens de Beach Baby malmènent la surf pop avec un sens de la mélodie détonnant, quelque part entre des Beach Boys rockeurs et des Allah Las défoncés au gaz hallucinogène. Difficile donc de ne pas immédiatement se mettre à danser en entendant les premiers accords de Sleeperhead dans la salle du Pop Up du Label.
Le groupe enchaîne les meilleurs morceaux de No Mind No Money, dont une chanson-titre taillée pour la scène tant elle ne demande qu’à se trémousser sur sa mélodie dévastatrice et le chant entraînant de Lawrence Pumfrey. Assez décomplexés et à l’aise sur scène, Beach Baby est la bonne surprise de cette rentrée musicale. On n’a qu’une envie, c’est les revoir en tête d’affiche parés d’une setlist bien plus complète et moins frustrante !

SOV
Toujours habitués à fouler les salles françaises en tant que première partie, c’est à présent en tant que tête d’affiche que Gengahr nous reviennent, visiblement ravis d’être là. Le quatuor londonien n’a clairement rien perdu de sa superbe, bien au contraire. La dernière fois que l'on a vu Gengahr en live, ce fut à L’Olympia en tout début d’année en première partie de Balthazar, une salle qui ne sied pas au groupe tant ce dernier appelle à la proximité et l’intimité.
Parfaite donc pour la petite salle du Pop-Up du Label, la formation anglaise transforme ici ses meilleures compositions pop en un déluge rock convaincant, tout en ne perdant nullement de leurs subtils arrangements, en confère le joyau pop rock à la Tame Impala, Bathed In Light.
Le guitariste et son fantastique T-shirt Wolf Alice (qui hélas n’était pas en vente après le concert !) est plus en forme que jamais, tandis que Felix Bushe illumine le Pop-Up du Label de ses cordes vocales angéliques.
Une bonne partie de A Dream Outside y passe, dont les grandioses Fill My Gums With Blood et She’s A Witch placés en fin de set, clôturant de la plus belle des manières un show à présent bien rôdé depuis les tout débuts où on a pu les voir, encore frais et juvéniles, il y a maintenant deux ans !

On a ainsi eu droit à une bien belle affiche ce samedi 10 septembre au Pop-Up du Label. Alors que Gengahr n’ont plus à prouver leur présence scénique, Beach Baby ont eux su montrer tout leur savoir-faire, encore un peu timide mais qui ne demande qu’à évoluer ces prochains mois, le groupe étant actuellement en pleine tournée outre-Atlantique.