logo SOV

Gruff Rhys
Bill Ryder-Jones

Paris, Badaboum - 19 novembre 2018

Live-report par Pierre-Arnaud Jonard

[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(): php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Temporary failure in name resolution
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(http://api.bit.ly/v3/shorten?login=glouf&apiKey=R_3b0811f7566228217810b0c9a6ad914b&uri=https://www.soundofviolence.net/articles/live/2224/gruff_rhys_bill_ryder_jones_paris_badaboum.html&format=xml): failed to open stream: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Temporary failure in name resolution
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(): I/O warning : failed to load external entity "http://api.bit.ly/v3/shorten?login=glouf&apiKey=R_3b0811f7566228217810b0c9a6ad914b&uri=https://www.soundofviolence.net/articles/live/2224/gruff_rhys_bill_ryder_jones_paris_badaboum.html&format=xml"
Bookmark and Share
Superbe affiche en ce lundi soir au Badaboum à Paris avec deux des meilleurs songwriters de la pop britannique : l'anglais Bill Ryder-Jones et le gallois Gruff Rhys.

Auteur d'un superbe Yawn cette année, Bill Ryder-Jones délivre un set, seul sur scène, armé de sa guitare électrique. Cela donne des morceaux dans des versions encore plus dépouillées, si cela est possible, qu'elles ne le sont sur son dernier album. Les titres se révèlent encore plus beaux ainsi. L'anglais débute par un majestueux Mither, premier single extrait de Yawn. Il joue ce soir une majorité de titres de son dernier album : Time Will Be, John ou And Then There's You s'avèrent poignantes. Dans cette configuration, seul sur scène, se crée au fur et à mesure du concert une ambiance on ne peut plus intimiste entre l'artiste et le public qui écoute religieusement chacune de ses petites perles. Bill Ryder-Jones termine son set par un superbe Something On Your Mind. Une très belle performance dont on regrettera juste la brièveté.

SOV
Gruff Rhys arrive sur scène avec des panneaux à la Bob Dylan dans Don't Look Back pour annoncer side one. Il délivre alors toute la première face de Babelsberg, son excellent dernier album. Frontier Man, pour le coup très Dylan dans l'esprit, ou les magnifiques Oh Dear! et cette merveille pop qu'est Limited Edition Heart.
Les morceaux sont excellents, le jeu de guitare de Gruff Rhys assis sur un tabouret superbe. Entre les titres, il sort de temps en temps un panneau « applause ». Cela crée une connivence immédiate avec le public et une atmosphère décontractée. Les musiciens semblent à l'unisson, plaisantant entre eux durant le show. Un panneau annonce side 2 et Gruff s'attaque à la face B de Babelsberg avec les petites merveilles que sont Negative Vibes ou Architecture Of Amnesia.

SOV
Il délivre ensuite un grandiose titre des Super Furry Animals, Colonise The Moon, à l'orgue très Doorsien, qui s'étire sur de longues minutes. Gruff se moque gentiment de lui-même, lui qui a milité via une chanson contre le Brexit pour le résultat que l'on sait. Ses titres en gallois sont délicieux à l'image de Gwn Mi Gwn ou Gyrru Gyrru Gyrru. Le classique Candylion brille de mille feux.
Sur American Interior, Bill Ryder-Jones vient le rejoindre et délivre de superbes parties de guitare. Gruff joue un autre extrait de Candylion, Cycle Of Violence, folk song qui frôle la perfection. Il termine son set par un If We Were Words qui montre que Gruff Rhys est définitivement l'un des plus grands songwriters contemporains.If We Were WordsIf We Were Words Deux concerts absolument parfaits de bout en bout. Bill Ryder-Jones et Gruff Rhys nous ont enchantés ce soir là.
setlist
    BILL RYDER-JONES
    Mither
    Time Will Be The Only Saviour
    And Then There's You
    John
    Seabirds
    Something On Your Mind

    GRUFF RHYS
    Frontier Man
    The Club
    Oh Dear!
    Limited Edition Heart
    Take That Call
    Drones In The City
    Negative Vibes
    Same Old Song
    Architecture Of Amnesia
    Selfies In The Sunset
    Colonise The Moon
    Iolo
    Gwn Mi Wn
    Candylion
    Lonesome Words
    Sensations In The Dark
    Liberty
    American Interior
    Cycle Of Violence
    Gyrru Gyrru Gyrru
    If We Were Words
photos du concert
    Du même artiste