logo SOV

Gruff Rhys

Paris, Le Pop-Up du Label - 6 novembre 2019

Live-report par Laetitia Mavrel

Bookmark and Share
A peine un an après son dernier passage dans la capitale, Gruff Rhys revient pour nous présenter son dernier album PANG!, entièrement composé de titres en gallois. Le leader des Super Furry Animals, fier représentant de la culture de son pays, a toujours tout au long de sa carrière su introduire des compositions entièrement rédigées dans sa langue maternelle.

Mais ici, Gruff Rhys a enfin franchi le cap en proposant un album tout en gallois et dont la seconde particularité est qu'il est accompagné de l'artiste d'origine zoulou Muzi qui parsème de sa sonorité et de quelques dialectes les titres. L'audace a payé car le Pop-Up du Label s'est trouvé honorablement rempli de fans de longue date et autres curieux venus prendre une petite leçon de langue vivante.

SOV
Nous retrouvons le nonchalant Gruff sur la toute petite scène du Pop-Up du Label qui arrive à contenir une batterie, un synthé, plusieurs guitares et un tourne-disque qui diffusera en fond sonore de stridents chants d'oiseaux sur de nombreux titres. PANG! est interprété intégralement, introduit et suivi par des titres issus des précédents albums solos ainsi que d'une reprise d'un obscur groupe assez ancien dont je m'excuse de ne pas avoir retenu le nom.

Assis sur son tabouret, Gruff Rhys interprète ses compositions avec une justesse dans la voix qui ne lui a jamais fait défaut depuis plus de vingt-cinq ans de carrière. Plutôt loquace entre les morceaux, ce dernier évoque ses guitares, son métronome et la présentation type power-point qui, à l'aide d'un rétroprojecteur et d'un drap blanc, permet de diffuser l'imagerie étrange et bucolique issue de l'univers du dernier album. Le concert est également ponctué de quelques pancartes nous indiquant que dire ou que faire, retrouvant ainsi le sens de l'humour toujours un brin cynique de Rhys.

La barrière de la langue n'est à aucun moment un problème, les chansons étant chacune d'entre elle un petit bijou pop-folk, sublimé par la voix douce de Gruff Rhys qui gagne à chanter dans sa langue natale tant on ressent son plaisir à la partager avec le public, tout en modestie.

SOV
La setlist étant fournie, c'est donc 1h30 de concert qui se déroule sans ressentir un seul instant de lassitude. Le pari de proposer un récital dans une langue peu commune et accompagné d'une musique plutôt minimaliste tranche avec la personnalité farfelue et plus expressive d'un Gruff lorsqu'il se pose en leader des Super Furry Animals. Néanmoins, cette incartade linguistique est des plus agréable, car le gallois sonne à nos oreilles comme une langue aux consonances faites pour la poésie.

Malgré un rétroprojecteur défaillant qui empêche Gruff Rhys de nous offrir ce qu'il nomme le 3ème set aux performances visuelles incroyables, c'est donc avec l'aide des spectateurs du premier rang qui, avec la lampe torche de leurs smartphones, lui permettent d'improviser un petit jeu d'ombres chinoises pour accompagner les deux derniers morceaux que se conclue le concert sur une note réellement atypique.

A défaut de nous convaincre de nous inscrire à des cours de Gallois, Gruff Rhys a tout de même réussi à attiser notre curiosité et à nous faire apprécier les sonorités d'une langue qui paraît d'un autre âge, le tout avec sa gentillesse légendaire. Un moment de poésie et d'évasion qu'il ne fallait pas rater.
setlist
    Cryndod Yn Dy Lais
    Y Teimlad
    Iolo
    The Court of King Arthur
    Lonesome Words
    Same Old Song
    Frontier Man
    Pang!

    Bae Bae Bae
    Digidigol
    Ara Deg
    Eli Haul
    Niwl o Anwiredd
    Taranau Mai
    Annedd i'm Danedd
    Gwn Mi Wn
    Candylion
    Sensations in the Dark
    Epynt
    Y Gwybodusion
    Gyrru Gyrru Gyrru
    ---
    If We Were Words (We Would Rhyme)
    Singing a Song in the Morning
photos du concert
    Du même artiste