logo SOV

Richard Hawley

Paris, Nouveau Casino - 25 octobre 2007

Live-report par Philippe

Bookmark and Share
Richard Hawley est un grand ! Il aura fallu bien des années pour s'en apercevoir...

Son premier groupe (Treebound Story) a vu une de ses Peel session de 1986 rediffusée cette année par la géniale BBC. Toujours guitariste de l'ombre, il le fut ensuite avec les Longpigs, sympathique combo de Sheffield; car c'est dans cette ville que tout se passe...
Puis Pulp, qui le sauveront de la tourmente en faisant de lui un second couteau de choix (Jarvis est ce soir dans le public, comme à l'accoutumée...). C'est alors qu'il se découvrit un talent de chanteur, de crooner même (think: Frank Sinatra, Johnny Cash, Elvis Presley, Nat King Cole) et nous sommes allés de divine surprise en excitation véritable.

Doté d'une écriture fine et ciselée, sa musique intemporelle a exercé un pouvoir de séduction sur plusieurs générations. Comme si le temps était maîtrisé, la vie renouvellée, la beauté devenue universelle. Le voici donc à Paris pour présenter son 4ème album (Lady's Bridge), si l'on excepte son premier mini-album éponyme.
Tout commence par Valentine, qui est réellement presente dans la salle (au premier rang). Et on devalle ensuite des courants d'eau claire ou tumultueux à souhait comme ce Roll River Roll, écrit sur les inondations de 1864 à Sheffield, dues à l'effondrement d'un barrage tout neuf et qui feront au moins 240 morts. Tous les ponts en amont du fleuve seront détruits et seul le Lady's Bridge resistera.
Ici, tout est calme, le son est fort bon, les lumiéres agréables et les musiciens (guitares, basse/contrebasse, claviers, batterie) sont au diapason. Richard chante, joue de la guitare, présente régulièrement les morceaux (quand ce n'est pas une tirade pro-tabac dans les pubs) et est debout devant un pupitre. Si le principe peut surprendre (car rarissime, il est vrai), il a néanmoins le mérite de permettre un déroulement exemplaire du concert. Soit, Richard n'a pas entiérement mémorisé les paroles de son dernier album mais qui peut réellement lui en vouloir...
Si les deux dernier singles tiennent bien la route (Tonight The Streets Are Ours et Serious), même chose pour Dark Road ou Lady's Bridge, d'autres nouveaux morceaux restent un peu en deça comme Our Darkness ou Sea Calls, joués à la suite. Bien sûr, c'est le magnifique Coles Corner qui retient notre attention avec ses grandioses Born Under A Bad Sign, Just Like The Rain ou le titre éponyme, emotion fulgurante et frissons garantis.
Seul retour au delà des deux derniers albums, Something Is...!, extrait de Late Night Final et présenté comme 'an old song', represente la quintessence de l'écriture "hawleyenne", le merveilleux qu'on peut toucher du doigt. Après le céleste I'm Lookin' For Someone To Find Me, le public, venu en nombre, en redemande et se voit récompensé par un rappel.
C'est le mélancolique et souverain Tonight qui le débute. Puis, dans la salle, The Ocean est réclamé par un petit groupe. Surprise de Richard, étonné par ce soudain tumulte ('you've been as quiet as mice all evening') et qui, après avoir consulté ses musiciens, décide de jouer ce majestueux titre pour notre immense satisfaction. Mais là où on croit à une réelle inclusion dans le set et un morceau à suivre, le groupe quitte la scène et on en conclut que le titre prévu n'a pas été joué.

Mais vous savez ce que c'est, le showbiz, c'est la terre de tous les artifices et tout était planifié à l'avance, même The Ocean. Et voilà Richard se transformant en facétieux maître de cérémonie. La cerise sur le gateau aurait été le fabuleux Coming Home, mais la vie est pleine de surprises et qui sait, un jour...
setlist
    01. Valentine
    02. Roll River Roll
    03. Just Like The Rain
    04. Dark Road
    05. Coles Corner
    06. Tonight The Streets Are Ours
    07. Lady's Bridge
    08. Hotel Room
    09. Serious
    10. Darlin' Wait For Me
    11. Our Darkness
    12. The Sea Calls
    13. Born Under A Bad Sign
    14. Something Is...!
    15. I'm Lookin' For Someone To Find Me
    -------------
    16. Tonight
    17. The Ocean
photos du concert
    Du même artiste