logo SOV

Friendly Fires

Paris, Flèche d'Or - 4 septembre 2008

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Découverts ces deux dernières années lors des sorties successives des EP Photobooth et Cross The Line puis du single Paris dédié à la ville du même nom, Friendly Fires semblent avoir trouvé avec XL Recordings la structure la plus à-même de les amener à réaliser leurs ambitions. Alors que leur premier album éponyme n'est disponible en Europe que depuis quelques jours, c'est dans la salle de la Flèche d'Or que le trio anglais a effectué son retour dans la capitale française, faisant preuve à cette occasion d'une véritable maîtrise scénique et d'une réelle progression dans l'interprétation de ses compositions.

Alors que la soirée avait commencé de manière inégale avec la pop aérienne des belges de Mud Flow puis un set indigeste de Junesex, c'est dans une salle chauffée à blanc que les anglais débarquent avec une certaine assurance. Le rideau rouge n'est pas encore levé que les instruments se font déjà entendre pour l'introduction de Photobooth, une entrée en matière réussie quand bien même le titre ne figure certainement pas parmi les meilleures réussites du groupe. Accompagnés comme à leur habitude par Rob Lee à la basse, Friendly Fires renforcent titre après titre l'idée que leur musique souvent qualifiée sur disque d'électronique doit peut-être un peu plus au mouvement post-punk que l'on pouvait le penser, la faute sans doute à un son live puissant et rythmé où seuls des samples viennent se greffer plus ou moins clairement en arrière-plan derrière le son de la guitare. Installé au centre de la scène, micro à la main, l'intenable Ed Macfarlane amplifie un peu plus cette impression en grimpant sur les amplis posés aux quatre coins de la scène, en haranguant la foule sans retenue et même en rejoignant celle-ci dans la fosse après quelques titres.

Plus qu'un simple showcase, le groupe propose un véritable set d'une quarantaine de minutes ou la plupart des compositions de leur premier album sont présentées, tout comme une reprise du Your Love de Frankie Knuckles. Si celle-ci se révèle agréable, ce sont bel et bien au rythme des excellents White Diamond, Jump In The Pool ou On Board que le public semble se laisser aller à une folie passagère alors que les quatre musiciens sont désormais parfaitement en place dans une configuration leur convenant à merveille. Attendu tel le clou du spectacle, le titre Paris se voit mis à mal un court instant en raison de quelques problèmes techniques avant que tout ne rentre dans l'ordre. Le public est sous le charme, les musiciens en transe, et rien ni personne ne semble pouvoir enrayer la belle mécanique du groupe. Pas même l'annonce de la fin du concert, ponctué avec un Ex Lover étiré pour le plus grand bonheur de tous.

Si Friendly Fires demeurent moins innovants que beaucoup d'autres jeunes formations évoluant dans le même univers musical, la puissance développée durant leurs concerts, un entrain très marqué et une poignée de titres forts en font un groupe à suivre durant les semaines à venir...
setlist
    Photobooth
    Your Love (Frankie Knuckles Cover)
    Skeleton Boy
    White Diamond
    In The Hospital
    Jump In The Pool
    On Board
    Strobe
    Paris
    Ex Lover
photos du concert
    Du même artiste