logo SOV

WE//ARE//ANIMAL
Laetitia Sadier

Paris, L'International - 23 mars 2011

Live-report par Sandra Stefanini

Bookmark and Share
WE//ARE//ANIMAL se produisent ce soir à L'International. C'est une chance de les voir en concert, gratuit qui plus est, car les gallois n'assurent qu’une poignée de dates en Europe, Royaume-Uni mis à part.

La journée fût belle et chaude et la salle peine à se remplir. C'est Laetitia Sadier et sa douce voix qui ouvre le show ce soir. Une première partie de luxe et un vrai plaisir de voir se produire en solo la voix des fameux Stereolab. Seule en scène avec sa guitare, elle a le chic de savoir nous emmener loin.

 

SOV

 

Formé en décembre 2009, WE//ARE//ANIMAL est donc un groupe relativement jeune sur la scène anglaise. Le quintet balance un post-punk bien énergique qui transpire l'urgence. Sentiment déjà présent dès la genèse des morceaux, puisque ceux-ci sont toujours enregistrés le jour où ils sont composés, et de surcroit dans les endroits les plus inattendus, tels des immeubles désaffectés. Le groupe doit donc se sentir à l'aise, au sous-sol de L'International.
WE//ARE//ANIMAL, c'est un sacré cocktail. Prenez un grand shaker mettez-y un peu de Gang of Four, de Kasabian et de LCD Soundsystem, mixez bien, et servez ! C'est tout cela, mais pas seulement. C'est aussi une sacrée énergie scénique, car ce soir, ça balance.
On se presse et se compresse devant la scène, finies, terminées les terrasses de cafés, le monde est là, bien présent. Une bière à la main, on se dit que oui en effet punk is not dead, tout du moins ce soir.
Un moment à sec niveau bières, les cinq gallois passent commande depuis la scène avant d'enchainer les derniers morceaux de ce concert haute-tension. A voir leur prestation ce soir, on ne peut que se demander, pourquoi, mais pourquoi le quintet semble si isolé et ignoré sur la scène britannique ?

 

SOV

 

Il y a fort à parier que leurs prestations au fameux festival américain SXSW ainsi que la sortie de l’album Idolise sauront leur apporter le succès et la reconnaissance qu'ils méritent.