logo SOV

Telegraphs

This Is The Message

Telegraphs - This Is The Message
Chronique Single/EP
Date de sortie : 26.11.2007
Label :Nighthawk Records
4
Rédigé par Jimprofit, le 1er décembre 2007
Bookmark and Share
C’est un nouveau « message » que Telegraphs, jeune quintette de Brighton, nous adresse, un an après la parution de son impressionnant premier EP, Across A Wire. En effet, ce dernier, parsemé de joyaux indie autant variés du point de vue de la mélodie que du tempo, oscillant entre la pop musclée de Battle et le rock implacable de Johnny Panic, nous avait véritablement enchantés. Si des brûlots finement ciselés comme So Cold ou encore Ariel hantent toujours notre mémoire, penchons-nous avec grand intérêt sur la deuxième livraison du combo.

Dès les premiers accords de l’introduction de This Is The Message, le ton de la nouvelle orientation musicale de la formation est donné. Désormais, un mur de guitares étouffantes, coincées entre la production clinique du Therapy ? de la période Chris Sheldon et les harmonies punkoïdes à la sauce américaine, cravache sur une rythmique enlevée et policée, de facture assez classique. Bien que le titre du single, malgré l’efficacité redoutable du refrain, asséné avec la dernière des fermetés, ainsi qu’une construction sans faille, manque sensiblement d'inspiration et nous laisse un léger goût d’inachevé, les deux morceaux suivants redressent la barre et rectifient le tir de la plus belle des manières, nous offrant des mélodies à la fois entêtantes et bien plus originales.

Que ce soient les circonvolutions aux vagues relents Idlewildiens de The Rules Of Modern Policing ou bien la subtilité du chant et de l’instrumentation de Old Man, on est non seulement rassurés sur les capacités techniques ainsi que l’inventivité du groupe, mais encore ébahis par autant de justesse de ton et de facilité dans l’écriture musicale. A deux doigts de la perfection, laquelle eût été atteinte si le titre phare du single avait été un tantinet moins commercial et prévisible, cette seconde offrande du discret Telegraphs prouve que les moyens de communication les plus anciens et prétendument dépassés peuvent rester les plus efficaces et les plus pittoresques.
notes des lecteurs
Du même artiste