logo SOV

Bearsuit

Please Don't Take Him Back

Bearsuit - Please Don't Take Him Back
Chronique Single/EP
Date de sortie : 25.10.2010
Label :Fortuna Pop!
35
Rédigé par Johan, le 29 octobre 2010
Bookmark and Share
Please Don’t Take Him Back, premier single annonciateur du prochain album Phantom Forest à paraître en février 2011, rassemble ce que Bearsuit sait faire de mieux depuis 2001 : un renouvellement constant de la pop anglaise, devenue trop fainéante ces dernières années.

Dans la continuité de ses trois précédents efforts, le quintette de Norwich convie les Mumm-Ra, Cajun Dance Party, Good Shoes et autres Los Campesinos! sur un titre qui ne tient pas en place. Rarement quatre minutes n'avaient autant été malmenées : de la première moitié qui mêle des sons bizarroïdes à une mélodie électro plus conventionnelle, alternant voix masculine et féminine, c'est ensuite à un break posé dont on a affaire qui vient nous apprivoiser avec ses chœurs féminins, cristallins et charmeurs, avant finalement de nous embarquer dans un capharnaüm sonore débridé où instruments et cris des membres du groupe se lâchent entièrement sur une trentaine de secondes étourdissantes.

Puisque Bearsuit n'est finalement que cinq musiciens déguisés en Super-Groupe fusionnant les quelques formations anglaises pré-cités, voici pour conclure un Super-Condensé de ce qu'est Please Don’t Take Him Back, emprunté à différents confrères de talent des médias britanniques : Bearsuit nous embarquent dans leur pop colorée et brouillonne (NME), conviant disco punk turbulent (Everett True) et art punk bruyant avec multiples rebondissements à la clef (The Independent) : Please Don’t Take Him Back est plus éclatant qu'une explosion dans une usine de feux d'artifices (Artrocker).
notes des lecteurs
Du même artiste