logo SOV

Bearsuit

The Phantom Forest

Bearsuit - The Phantom Forest
Chronique Album
Date de sortie : 14.03.2011
Label : Fortuna Pop!
35
Rdig par Johan, le 17 mars 2011
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(): php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Temporary failure in name resolution
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(http://api.bit.ly/v3/shorten?login=glouf&apiKey=R_3b0811f7566228217810b0c9a6ad914b&uri=https://www.soundofviolence.net/articles/album/2559/bearsuit_the_phantom_forest.html&format=xml): failed to open stream: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Temporary failure in name resolution
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/soundofviolence/public_html/inc/fonctions.php on line 749: simplexml_load_file(): I/O warning : failed to load external entity "http://api.bit.ly/v3/shorten?login=glouf&apiKey=R_3b0811f7566228217810b0c9a6ad914b&uri=https://www.soundofviolence.net/articles/album/2559/bearsuit_the_phantom_forest.html&format=xml"
Bookmark and Share
Bearsuit ne sont plus tout jeunes au sein de la scène pop britannique décomplexée. Creusant leur sillon album après album, ils sortent aujourd'hui un quatrième effort aussi déjanté que ses prédécesseurs.

Bearsuit se jouent de la pop anglaise, créant encore une fois une ode à tout ce qui s'est fait de bien ces dernières années dans le domaine de la pop cheap, celle-là même que moult formations anglaises, des Good Shoes à Los Campesinos!, nous assènent avec plus ou moins de talent.
Mais, plutôt que répéter les mêmes accords, le sextuor, à la manière des américains de Cloud Cult, malmène cette pop au moyen d'instruments divers et variés (synthés, flûte, accordéon) pour apporter une patte personnelle à un genre maintes fois usité. Simples et efficaces, les douze titres de The Phantom Forest parviennent à créer l'intérêt à l'auditeur le plus allergique à la pop fourre-tout. Naïve, énergique, multiple, la musique de la formation de Norwich nous emmène là où on l'attend le plus mais via, à chaque fois, un chemin différent.

Bearsuit n'hésitent pas à emprunter les extrêmes de la pop, passant de la power pop maligne avec Cut Loose à un post-punk pesant sur Ghosts Of The Black Hole. Autre revirement complet sur When Will I Be Queen, un electroclash fulgurant où le phrasé de Lisa Horton, à la Go! Team ou Chicks On Speed, fascine tout du long.
Le groupe prend aussi un malin plaisir à surprendre au moyen de ruptures génialement indécentes, comme sur A Train Wreck débuté par des choeurs quasi religieux avant que les instruments rock ne viennent ajouter un joyeux bordel à l'ensemble. Mais c'est sur la fin de l'album que Bearsuit se lâchent en enchaînant trois fonds de tiroir que quiconque aimerait posséder, dont Giant Archaeopteryx, un instrumental composé d'une bonne dizaine de coupures de rythme, de sonorités bizarroïdes et de cris entraînants. Bref, du grand n'importe quoi, comme son nom l'indique !

Bearsuit créent la surprise en mariant leur son à un style de musique tant de fois rabâché. Sans être novateur, The Phantom Forest amène donc de la fraîcheur à la pop, allant même jusqu'à devenir, au fil des écoutes, un coup de cœur sympathique, à l'image visiblement de ses auteurs fous.
tracklisting
    01. Princess, You're A Test
  • 02. Please Don't Take Him Back
  • 03. A Train Wreck
  • 04. When Will I Be Queen
  • 05. Albino Tiger Rescue Squad
  • 06. Jim Henson's Creature Workshop
  • 07. Cut Loose
  • 08. Ghosts Of The Black Hole
  • 09. Tentacles
  • 10. Giant Archaeopteryx
  • 11. Kwaa-Kwaa
  • 12. Dawn Of The Golden Oriole
titres conseills
    Ghosts Of The Black Hole, Princess, You're A Test, When Will I Be Queen, Kwaa-Kwaa
notes des lecteurs
Du même artiste