logo SOV

Temples

Keep In The Dark

Temples - Keep In The Dark
Chronique Single/EP
Date de sortie : 07.10.2013
Label :Heavenly Recordings
4
Rédigé par Mélodie, le 8 octobre 2013
Bookmark and Share
Un vent de nostalgie hippie souffle sur la planète rock. Le groupe Temples revient le 7 octobre avec Keep In The Dark, un nouveau single qui nous embarque dans un tourbillon psychédélique.

Originaires de la ville de Kettering, Temples ont été biberonnés au meilleur du rock. En 2012, ils font leur entrée sur scène avec le très bon Shelter Song, suivi peu après de Colours To Life. Leur pop psychédélique très portée sur les 60(s et leurs gueules d’anges plaisent beaucoup. D’ailleurs, les petits veinards comptent Johnny Marr parmi leurs fans. C’est plutôt de bon augure ! Le groupe a un petit quelque chose de MGMT, voire même de Tame Impala. Comme eux, Temples puisent leur inspiration dans la période si féconde des années 60. James Bagshaw et le reste de la bande nous font voir le monde au travers de leur kaléidoscope musical.

Temples reviennent aujourd’hui avec un nouveau single, Keep In The Dark Side. A l’image des précédents, celui-ci possède un son très vintage quoique pourtant très actuel. Très ancré dans le néo-psychédélisme, le titre rappelle le meilleur de T-Rex. D’ailleurs James Bagshaw, le leader du groupe, ressemble de manière troublante à Marc Bolan, le charismatique chanteur du groupe. A l’image de son mentor, le jeune anglais utilise son androgynie pour apporter une très forte personnalité et s’inscrire dans le glam rock. Comme de coutume, le clip de Keep In The Dark Side n’est pas des plus banals. Au travers d’un kaléidoscope, le groupe alterne jeux de miroirs et jeux de lumière. Les prismes se succèdent pour nous faire tourner la tête. Certains effets ne sont pas sans rappeler le fameux clip de Bohemian Rhapsody, le tube de Queen.

A l’heure où des groupes tels que Tame Impala ou Jagwar Ma investissent le devant de la scène rock, Temples font figure de petits frères au succès prometteur.
notes des lecteurs
Du même artiste