logo SOV

New Order

Jetstream

New Order - Jetstream
Chronique Single/EP
Date de sortie : 16.05.2005
Label :Warner Music
15
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 20 mai 2005
Bookmark and Share
Comme les autres morceaux de Waiting for the sirens call, Jetstream puise ses racines dans l’histoire passée de New Order. Tout comme Krafty, déjà extrait de l’album, ce single se rapproche de la période Ibiza (l’album Republic et le single Regret), pas la meilleure du groupe.

Jetstream est le premier titre que j’ai remarqué sur cette album aux révolutions bien cachées à la première écoute, ça s’arrange par la suite. Une jeune chanteuse y reprend en chœur un refrain bas de gamme à coup de « J-E-T, J.E.T. » ou de l’effroyable « I wanna be baby » d’habitude réservé à la cible 8-14 ans.

La jeune femme en question est Ana Matronic chanteuse des sublimes et délirants Scissor Sisters, fanfare disco new-yorkaise, championne des charts en Grande-Bretagne. Sans ego et jamais fatigué de répéter cent fois la même chose (J-E-T, J.E.T. …), New Order ne cache pas que ce choix est celui de leur maison de disque et qu’au final le résultat leur convient. Jetstream est donc taillé par des experts pour les charts : deux groupes stars, une histoire, un refrain de daube, une intro en accords mineurs et je ne sais quels ingrédients magiques qui feront de ce titre un des tubes de l’été pour Anglais déchirés à la bière sur les plages de la Costa Brava.

New Order reste cependant un grand groupe qui n’oublie jamais de mettre une dose d’humour et une dose de douleur dans ses titres. Dans Jetstream, Bernard Sumner fait une imitation assez réussie de Simon Lebon chanteur de Duran Duran. Cela donne au morceau des airs de contre-façon d’un duo imaginaire entre Duran Duran et Kylie Minogue qui aurait pu entrer en compétition pour le plus gros tube du millénaire. Il vaut mieux en rire qu’en pleurer.
notes des lecteurs
Du même artiste