logo SOV

Pale Seas

Places To Haunt EP

Pale Seas - Places To Haunt EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 28.07.2014
Label :Native Pop
45
Rédigé par Fantin, le 27 juillet 2014
Bookmark and Share
Deux singles. L'un est mélancolique, d'un folk lo-fi touchant à souhait (Something Or Nothing). L'autre est plus pop, rythmé et d'une écriture toute aussi sensible, ce qui le rend remarquable (Bodies). Succèdent à leurs sorties de nombreux concerts dans les clubs anglais et un buzz vite avorté par l'exigence et l'ambition du groupe, qui préfère prendre son temps et s'appliquer. Voilà comment peut se résumer le parcours de Pale Seas jusqu'à la sortie de ce Places To Haunt EP.

Probablement le songwriter le plus prometteur d'Angleterre à ce jour, Jacob Scott s'est, pour ce disque, reclu dans sa petite chambre au nord-est de Londres, où il dit être parfois resté éveillé plusieurs jours durant, pour travailler sur une même composition. L'ensemble de l'EP ainsi composé, lui et ses trois comparses originaires de Southampton se sont rendus sur l'île de Wight pour lui donner forme et l'enregistrer, avec l'aide de leur producteur devenu ami, Paul Butler.

Sonorités fantomatiques, ambiance trouble, bande son d'une réflexion romantique ou d'une discussion conjugale imaginée, la courte introduction Different For Once ouvre le bal. « Even if I manage to escape / You still have my number and my name ». Les vers personnels et touchants par leur naïveté qui ont fait le charme des premiers titres de Pale Seas se retrouvent bien vite.

Entre pop sixties et folk nineties, Sleeping et Wicked Dreams font marque de compositions d'un autre temps, plaisantes et subtiles. On connaissait le talent de Pale Seas dans ce domaine. La nouveauté remarquable dans ce disque est sa production. Une écoute au casque permet de discerner tout le travail fait sur les sons de guitare, qui progressent jusqu'à offrir à chacun des titres une bien belle envolée finale.
Le sommet de cet EP poétique et de grande qualité mélodique réside bien entendu dans le terminal Evil Is Always One Step Behind. Révélé il y a quelques semaines via un clip lent, témoin de l'Angleterre brumeuse que raconte le quatuor, ce single difficile par sa mélancolie dépressive a quelque chose d'hypnotique. Conteur de la trivialité de vies bien insignifiantes, on s'y laisse bercer par les guitares et emporter par un final instrumental de haut vol. D'une tristesse désarmante et grandiose.

L'identité musicale de Pale Seas est fondée. Les vers d'une Angleterre désabusée et l'imagerie d'une mer pâle tourmentée sont au service d'une pop remarquable par sa sincérité. Groupe attachant, compositions poétiques et mise en musique pointilleuse, telle est la formule de ce talent incontestable.
tracklisting
    01. Different for Once
  • 02. Sleeping
  • 03. Wicked Dreams
  • 04. Evil Is Always One Step Behind
titres conseillés
    Evil Is Always One Step Behind - Sleeping
notes des lecteurs
Du même artiste