logo SOV

PVA

Toner EP

PVA - Toner EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 20.11.2020
Label :Big Dada
3
Rédigé par Johan, le 20 novembre 2020
Bookmark and Share
Avant même la sortie de son premier single Divine Intervention l'année dernière, la formation londonienne PVA était déjà dans toutes les bouches, sillonnant scènes et clubs depuis de nombreux mois. Ella Harris (chant, guitare, claviers), Josh Baxter (chant, guitare, claviers) et Louis Satchell (chant, batterie, sampler) passent en cette fin 2020 à la vitesse supérieure, en signant sur le sous-label Big Dada de Ninja Tune (Young Fathers, Kae Tempest, Roots Manuva).

Produit par Dan Carey (Franz Ferdinand, The Kills, Fontaines D.C.), Toner EP concentre disco, funk, post-rock en trois titres sur une quinzaine de minutes dense et dansante. L'EP débute sur Talks et sa dance-punk aux sonorités de guitare empruntées à The Rapture, entraînante mais dont on voit rapidement les limites.
Le morceau, un peu trop sage, ne décolle jamais véritablement, contrairement au remix concocté par Mura Masa, se portant lui sur un electronica à la rythmique débridée, quand celui de Lynks prend ensuite des allures de transe hypnotisante. Les deux artistes ont réussi à remanier le titre original en l'amenant dans leurs univers personnels tout en en conservant la substantifique moelle.


Sleek Form, composition venant confronter des influences eighties à du LCD Soundsystem, connaît hélas les mêmes symptômes que Talks. Ce n'est que sur son dernier quart que le groupe se lâche, avant de poursuivre sur Exhaust / Surroundings, ambitieuse track new wave portée par la batterie saccadé de Louis Satchell et la voix sensuelle de Ella Harris.
Alors que l'on est déjà convaincu, la deuxième moitié du titre surprend en nous prenant à contre-pied, dérivant sur de l'electro qui vient alterner beats sauvages et nappes mélancoliques, avant qu'un solo de synthé épique ne vienne conclure la chanson, clairement la plus inspirée de ce Toner EP.


On peut également retrouver Exhaust / Surroundings en toute fin, revisitée par le bassiste de Girl Band, Daniel Fox. Les inspirations no wave du groupe irlandais se font ici entendre, à travers un mur sonore et des notes dissonantes hallucinés, martelant à tout-va ses brèves mélodies répétitives sur près de sept minutes trente.
Intéressant mais au final peu original, ce Toner EP est un amuse-tympan sympathique avant, espérons-le, un album de PVA qui saura se démarquer davantage de ses nombreuses influences, pour dévoiler tout son potentiel et son identité ici trop masquée par les invités du trio britannique.
tracklisting
    01. Talks
  • 02. Sleek Form
  • 03. Exhaust / Surroundings
  • 04. Talks (Mura Masa Remix)
  • 05. Talks (Lynks Remix)
  • 06. Exhaust / Surroundings (Girl Band / Daniel Fox Remix)
titres conseillés
    Exhaust / Surroundings, Talks (Mura Masa Remix)
notes des lecteurs