logo SOV

White Flowers

Within A Dream EP

White Flowers - Within A Dream EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 15.01.2021
Label :Tough Love Records
25
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 13 janvier 2021
Bookmark and Share
L'Angleterre est un pays d'où émerge une multitude de groupes culte. Sans aller jusqu'au côté sacré, on se rappelle les grandes heures du New Musical Express où toutes les semaines the Next Big Thing était découverte par ce journal. Si celui-ci existait toujours dans sa forme hebdomadaire, nul doute que White Flowers auraient figuré dans cette catégorie. Originaire de Preston, le duo a réussi, sans faire énormément parler de lui, à rendre collector ses deux singles parus en 2020. Certes ceux-ci étaient respectivement tirés à 100 et 150 exemplaires, mais la spéculation est en tout cas de mise sur ces deux disques.

Cette fois, ce seront 300 exemplaires qui seront édités pour ce Within A Dream EP, leur troisième vinyle pour le label Tough Love Records. Plus de disponibilité, mais aussi plus de morceaux. Cette fois ce sont quatre titres, soit le double paru sur chacune des deux premières sorties, qui figureront sur ce disque. Enregistrées pendant un moment de confinement, les chansons ont bien évidemment conservé l'atmosphère dream pop qui caractérise si bien White flowers.
Les anglais inaugurent celui-ci avec le morceau qui donne son nom à l'EP. Avec ce son de basse cold wave, ce synthé très 80'S, sa boite à rythme, et cette voix dédoublée par moments (terriblement éthérée d'un côté et bien plus grave et posée de l'autre), Within A Dream a vraiment de quoi séduire les amateurs de sonorités froides et cotonnées, surtout s'ils sont nostalgiques de The Cure post période à succès que l'on connait. Pourtant, la chanson manque un tant soit peu de saveur il faut bien l'avouer.

Et c'est du côté de Blue May, la plage qui suit, que nous allons davantage trouver notre bonheur. Dans l'esprit Lynchien, la comparaison avec Julee Cruise semble inévitable. On pensera peut-être aussi aux moments calmes des Chromatics (notamment leur reprise d'un autre blue, Blue Moon). Si les guitares peuvent déjà évoquer les Cocteau Twins, c'est peu dire avec You Caught Me qui peut aller jusqu'à s'apparenter à un tribute au groupe écossais. Cette fois c'est la chanson en elle-même qui nous ramène dans l'univers du trio magique. La chanson illumine le disque et rend bien pâles les autres compositions du disque. Didn't Want To Have To Do It reste dans cette veine mélancolique parfaitement 80's. Sa délicatesse est peut-être un peu trop polie, trop évidente, et certaines lignes de guitare finissent même parfois par être un peu dérangeantes.

On attendait peut-être trop de ce disque qui, en définitive, s'avère un peu en deçà de nos espérances peut-être par excès de facilité. Le potentiel est là mais peut-être faudra-t-il que White Flowers continuent à prendre leur temps avant d'à nouveau nous séduire comme sur You Caught Me. L'année 2021 ne fait que commencer, laissons du temps au temps.
tracklisting
    01. Within A Dream
  • 02. Blue May
  • 03. You Caught Me
  • 04. Didn't Want To Have To Do It
titres conseillés
    Blue May - You Caught Me
notes des lecteurs