logo SOV

Shitdisco

Reactor Party

Shitdisco - Reactor Party
Chronique Single/EP
Date de sortie : 23.10.2006
Label :Fierce Panda
35
Rédigé par Fab, le 22 octobre 2006
Bookmark and Share
A trop faire la fête, à trop danser, à trop organiser leurs propres concerts, les écossais de Shitdisco en ont oublié... d'enregistrer de nouvelles compositions ! Voilà en effet près d'un an que le groupe a disparu depuis la sortie de son unique single, Disco Blood/I Know Kung Fu.

L'émergence de la nouvelle scène nu rave anglaise, menée par Klaxons, Simian Mobile Disco, New Young Pony Club ou même Hot Chip, ramène ainsi le quatuor de Glasgow sur le devant de la scène. Leur musique hybride construite à partir de deux basses omniprésentes, nourrie au punk, à la dance music, à l'électronique et même au disco, a pour simple et unique but d'attirer les foules sur le dancefloor, ce que le très convaincant Reactor Party ne manquera probablement pas de faire. De son introduction techno-kitsch à un refrain très Rakesien à base de « pa pa pa pa pa », Reactor Party contient tous les ingrédients d'une fête réussie.
Le groupe propose également en accompagnement du single quatre bsides inédites. Le titre Bolsheviks, classique et peu enviable, tout comme le remixe de Reactor Party par Luke Smith (Clor) sont rapidement oubliés contrairement aux excellentes nouvelles versions de I Know Kung Fu. Le titre se voit ainsi retravaillé et transfiguré avec une belle réussite par James Ford avant que Nightmoves ne s'essayent à la création d'une seconde version aux accents house.

Sans être aussi immédiats que Klaxons ou imaginatifs que Simian Mobile Disco, Shitdisco devraient parvenir à se faire une place au sein de la scène anglaise d'ici quelques mois. De quoi faire danser même les plus récalcitrants !
notes des lecteurs
Du même artiste