logo SOV

Battle

Break The Banks

Battle - Break The Banks
Chronique Album
Date de sortie : 03.09.2007
Label : Transgressive Records
3
Rédigé par Jimprofit, le 30 août 2007
Bookmark and Share
Après un vrai faux départ il y a un an et demi avec la sortie avortée de la première mouture de l’album Break The Banks, lequel contenait bon nombre des premiers singles du groupes parus au cours des deux années précédentes, Battle fait peau neuve en nous proposant neuf nouvelles compositions, complétées par un remix détonant de l’un de leurs titres phares, Demons. Si The Longest Time, premier single à être extrait de l’opus final, annonçait un changement de cap assez radical du point de vue de l’orientation musicale, celle-ci lorgnant désormais plus du côté du rock empesé et mélodique, cher à des formations comme Pulp ou encore Suede, bien que conservant un son inimitable, la confirmation se trouve peut-être dans le reste de l’album.

Dès l’introduction de Negociation, on note que l’atmosphère des mélodies du groupe s’est faite plus feutrée, plus intimiste, et que les guitares, si elles sont toujours très présentes, sont bien moins mordantes et métalliques que naguère. Battle, au gré des dix chansons, alterne les univers pop soft, à l’instar de Sit With Me et The Other Way, et les brûlots énergiques, parfois un tantinet poussifs et aux forceps, à l’image de North Sea et Paper Street. Bref, surtout si l’on compare avec l’inventivité et la limpidité des mélodies contenues dans la première mouture de l’album, on ne peut cacher notre déception, même si celle-ci n’est que légère, eu égard à la bonne facture de certaines compositions, comme Looking For Bullets et The Time For Talking Is Almost Over.

Malgré son côté mollasson assez saillant, cette seconde édition de Break The Banks, non content de nous dévoiler le nouveau visage plus calme et serein de Battle, confirme, si besoin était, le talent de la formation, tant du point de vue de la technique que des harmonies, toujours finement ciselées. On ne peut que déplorer l’absence de cette touche pétillante qui faisait notre bonheur dans les morceaux de la première heure et dont le groupe semble avoir désormais fait le deuil. Mais s’il semble avoir perdu sa première bataille officielle, Battle n’a pas pour autant perdu la guerre, d’autant qu’il possède largement les moyens d’effacer sa modeste prestation musicale.
tracklisting
    01. The Longest Time
  • 02. Negociation
  • 03. Demons
  • 04. Paper Street
  • 05. North Sea
  • 06. Looking For Bullets
  • 07. History
  • 08. The Time For Talking Is Almost Over
  • 09. Sit With Me
  • 10. The Other Way
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste